S o n g e d A r g i l e

Description
Dossier de presse S o n g e d A r g i l e Thiébaut Chagué & Olivia Lefèvre - Céramiques contemporaines Moulin de la Blies - Musée des Techniques Faïencières, Sarreguemines du 20 septembre au 14 décembre

Please download to get full document.

View again

of 11
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Information
Category:

Environment

Publish on:

Views: 164 | Pages: 11

Extension: PDF | Download: 0

Share
Transcript
Dossier de presse S o n g e d A r g i l e Thiébaut Chagué & Olivia Lefèvre - Céramiques contemporaines Moulin de la Blies - Musée des Techniques Faïencières, Sarreguemines du 20 septembre au 14 décembre 2008 Contact Presse : Songe d A rgile Entraîné dans une rêverie féconde, c est la main qui voit Sommaire 3... Intentions 4... Présentation de l exposition 5... Le catalogue 5... Action culturelle 6... Le lieu : Le Moulin de la Blies 7... Un peu plus sur Olivia Lefèvre et Thiébaut Chagué 8... Planche contact Infos pratiques L exposition vue par Thiébaut Chagué «L idée est donc de mettre en scène un ensemble d œuvres, permettre de rentrer dans l intimité de la matière et s oublier pour mieux voir. La salle est dans l obscurité ou plutôt dans la pénombre, on distingue les obstacles mais on ne peut détailler les formes. Le silence se fait et pour mieux se diriger et comprendre la nature des masses on s aide des mains. Chacun s acclimate comme il peut explorant des doigts les volumes, découvrant les matières. On perçoit le bruit d un moteur, sans savoir si le bruit provient du dehors, on devine qu il s agit d un camion. Le bruit d imperceptible qu il était enfle et percute en même temps qu arrive la première image sur l écran de la salle d exposition. Le voici ce camion assourdissant. Le monstre a déversé sa charge, c est un monceau noir et luisant, il envahit l espace de sa présence. Le raffut s est arrêté. Sur ce monticule le plan se resserre, une motte, de l argile. Le son ; c est la création de Gérard Garcin, il entraîne les images de Francis Bourgueur. Enchaînement de photographies en gros plans ; détails des pièces présentes dans l exposition, éléments, morceaux, parties, particules. Enumération parfois entrecoupée de ponctuations, un visage, images furtives, rideau de fumée au propre comme au figuré. L agrandissement et le dénombrement placent le spectateur dans une ambiance de détachement ; c est le sentiment qui prévaut parfois lorsque vient l inspiration. Flash dans la tête et impression de déjà vu, excitent l esprit. Il faudrait tel dans un rêve pouvoir saisir cette vision fugace avant qu elle ne s évanouisse. L univers de Gérard Garcin invoque les sons de la terre ; le cru, le cuit, le mou, le dur. Résonances et dissonances impriment le sentiment d envahissement, entraînent le corps, insufflent la conscience et font glisser l esprit dans le songe. Le son vibre toujours, déjà les images ont quitté l écran, la lumière revient. Découvrant ce qui était jusque là dans la pénombre un faisceau vient révéler l intégrité et la matérialité de ce qui a été découvert par le toucher, le détail et par l image. Progressivement l ensemble est mis en lumière avec un jeu de poursuites. Le silence revient, le rêve est en nous. La découverte tient en fait à l objectivation de trois obligations liées qui constituent l échange : donner ne peut être sans qu il y ait réception, au sens d acceptation, et recevoir oblige de même à rendre. Pour approfondir la rencontre chacun sortant par l atelier est invité à réaliser un bol dans le creux de sa main.» Intentions L exposition Songe d Argile a pour ambition de faire découvrir au public le travail de Thiébaut Chagué et d Olivia Lefèvre-Chagué, deux artistes céramistes lorrains. Le désir qui les anime : rentrer dans l intimité de la matière. Pour mieux partager ce désir avec le visiteur, une scénographie imaginée par Thiébaut Chagué : un jeu de mise en lumière des objets, une musique créée par Gérard Garcin et la projection de photographies de Francis Bourgueur. La musique de Gérard Garcin invoque les sons de la Terre : le cru, le cuit, le mou, le dur. Les photographies mêlent gros plans et détails de pièces, portraits Cette exposition s inscrit dans la démarche de soutien à la création céramique engagée par le Ville de Sarreguemines depuis de nombreuses années. Le catalogue Un catalogue accompagne l exposition. Il est disponible à la boutique du musée ou par correspondance. Tarif : de frais de port par correspondance. Un très beau texte signé Françoise Lefèvre, dont la dernière publication vient de paraître sous le titre de «Un Album de silence» au Mercure de France. Les mots de Françoise Lefèvre entraîne le déroulement des images ; de superbes photographies du travail d Olivia et Thiébaut Chagué, dues à Francis Bourgueur. «C est la trace de l instant, il reprend le principe de la projection. Les images occupent le plus souvent possible la double page, agrandissement maximal du détail, pas de vignettes ou de fioritures, pas d insertion savante ni de graphisme inutile. Il faut donner à sentir, presque à toucher, la peau, le grain, la matière, l architecture de la forme. C est Françoise Lefèvre qui signe le texte, son récit est intime. Moins qu un catalogue, il s agit plutôt d un cahier. Son contenu s inscrit dans le cheminement d une réflexion dans un univers dont il faut chercher les clefs. Il n apporte pas de réponses, il suscite les questionnements.» T. Chagué Action culturelle Conférence Dimanche 7 décembre à 15 heures. Moulin de la Blies (Maison Franco-allemande) Pour Thiébaut Chagué, le terme conférence semble un peu excessif. Il préfère annoncer son envie de parler de son maître Michael Cardew et projeter son film Mud and Water Man, de visionner le film d Olivia Le Sanctuaire de nos Ancêtres est la Maison de nos Enfants, ou les images de construction de pièces monumentales comme Le Ventre de la Terre, Gémeaux les Termitières, d évoquer un parcours et des projets... Il s agit donc davantage d une rencontre avec l artiste, qu il souhaite clore par la cuisson des bols de tous ceux qui auront accepté de donner d eux-mêmes par l empreinte du creux de leur main. Le Moulin de la Blies Le site, un musée et un jardin Le Moulin de la Blies est un ancien site de production des faïenceries de Sarreguemines, en activité entre 1841 et Il abrite aujourd hui le musée des techniques faïencières ainsi qu une importante friche industrielle réaménagée en jardin contemporain par le paysagiste Philippe Niez, le Jardin des faïenciers. Celui-ci ouvrira ses portes en mai Les dernières expositions En 1999, Jean fontaine exposait ses hybrides, au sein même du Musée des Techniques, entre patouillards et broyeurs. En 2001 le site accueillait Jacques Kaufmann pour une exposition d envergure dans les friches intitulée «Mémoires du lieu» (deux oeuvres de cette exposition ont été acquises par le musée et sont toujours visibles). En 2006/2007, à l occasion de l exposition «Poterie Nègre - poteries africaines» par ARgile, l association de Camille Virot, la salle de projection du site a été transformée en salle d exposition. C est dans cet espace qu Olivia Lefèvre et Thiébaut Chagué s installent du 20 septembre au 14 décembre A venir Le Jardin des faienciers accueillera en 2009 les rouges magnifiques de Bernard Dejonghe, le temps d un jardin éphémère... Pour en savoir plus : Un peu plus sur... Olivia LEFEVRE CHAGUE Née en 1963, elle se forme aux métiers d art et communication, à l Institut CREAR, et au métier de la céramique dans l atelier de Jules Amado à Paris. En 2002, son film La lumière en suspend, entretien avec Michèle Perozeni est primé au Festival international du film sur l argile et le verre. Ses oeuvres sont des toiles de terre sur lesquelles elle inscrit un rythme dicté par l argile, dans des tonalités ocre, rouge, noires, marquées par le feu de la cuisson. Thiébaut CHAGUE Né en 1958, il est lauréat de la Fondation de France en Formé par Michaël Cardew et après plusieurs voyages en Afrique, il expose dans de nombreuses galeries et musées en Europe, répond à plusieurs commandes privées. Ses oeuvres voyagent au sein d expositions collectives, du Victoria & Albert Museum de Londres à la Corée, et nombre d entre elles font à présent partie de collections publiques (Fonds National d Art Contemporain, Musée des Arts Décoratifs à Paris, La Piscine Musée d Art et d Industrie André Diligent à Roubaix...). planche contact Toutes les illustrations présentées dans le dossier de presse sont disponibles pour le print et le web, sur demande à : Merci de préciser les formats, la revue qui les publiera et la date de parution. Sauf mention contraire, n oubliez pas d apposer le crédit photographique suivant : Francis Bourgueur Informations pratiques Vernissage de l exposition : le 20 septembre 2008 à 11h Ouverture au public : le 20 septembre 2008 à 14h, à l occasion des Journées du Patrimoine. Entrée libre et gratuite tout le week-end. Horaires: du 20 septembre au 14 décembre 2008 de 10h à 12h et de 14h à 18h. Le musée est fermé les mardis à partir du 30 septembre. Tarif unique : 3 Gratuité : enfants et étudiants de - 26 ans et pour tous le 1er dimanche du mois Durée approximative de la visite : 1 heure Lieu : Moulin de la Blies - Musée des Techniques Faïencières 125 avenue de la Blies Sarreguemines Site Internet : Service pédagogique : exploitation de l exposition avce Gilles Greff, médiateur. Prendre contact au Dans l exposition : Mise en scène de l exposition et musique par Thiébaut Chagué et Gérard Garcin. Interprète et compositeur, Gérard Garcin signe les oeuvres musicales qui accompagnent l exposition : «Diagonal 85» Composée en 1985, cette oeuvre propose un travail sur la matière. Il s agit de favoriser une redondance formelle à partir d un matériau unique. Ici le matériau choisi est la palette sonore de la flûte octobasse (flûte aussi grave que le violoncelle) qui est enregistrée et traitée en multipistes. L attitude du compositeur est ici plus celle d un sculpteur que d un musicien. «Suite Florival» Oeuvre écrite spécialement pour accompagner l exposition du céramiste Daniel de Montmollin à l automne 2006 au musée du Florival de Guebwiller. Cette suite est aussi le résultat d un travail réalisé dans le cadre de la résidence de Gérard Garcin aux Dominicains de Haute Alsace. Les divers enregistrements ont été réalisés dans le cadre d actions avec les écoles de la région de Guebwiller et de Sainte Marie aux Mines. Le 7 décembre 2008 : Rencontre avec Thiébaut Chagué 15h, auditorium de la Maison franco-allemande, à côté du musée. Entrée 5 euros, avec visite de l exposition. Sur réservation au
Related Search
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks