MASTER DOMAINE «ARTS LETTRES LANGUES» MENTION «DIDACTIQUE DES LANGUES» Parcours «Sociodidactique, Contacts des langues et des cultures»

Description
Faculté Arts Lettres Langues rue du Onze Novembre, Bât. G, RdC F-4202 Saint Étienne - Cedex 2 MASTER DOMAINE «ARTS LETTRES LANGUES» MENTION «DIDACTIQUE DES LANGUES» Parcours «Sociodidactique, Contacts

Please download to get full document.

View again

of 54
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Information
Category:

Food

Publish on:

Views: 34 | Pages: 54

Extension: PDF | Download: 0

Share
Transcript
Faculté Arts Lettres Langues rue du Onze Novembre, Bât. G, RdC F-4202 Saint Étienne - Cedex 2 MASTER DOMAINE «ARTS LETTRES LANGUES» MENTION «DIDACTIQUE DES LANGUES» Parcours «Sociodidactique, Contacts des langues et des cultures» Parcours «Ingénierie des Formations en langues, Plurilinguisme et Interculturel» LIVRET 1 SOMMAIRE - Entrée en Master - Calendrier 4 - Centres de Recherche 5 - Régime général des examens 6-7 I Parcours Sociodidactique, contacts des langues et des cultures, année II Parcours Ingénierie des formations en langues, Plurilinguisme et Interculturel, année III - Parcours Sociodidactique, contacts des langues et des cultures, année IV- Parcours Ingénierie des formations en langues, Plurilinguisme et Interculturel, année Statut du département FLE 48 - Services numériques pour les étudiant-e-s 50 - Informations diverses 51 - Service des Publications 52 - Plan du campus 5 2 ENTREE EN MASTER La loi du 2 décembre 2016 revoit les modalités d'accès en master en introduisant la sélection à l entrée du Master 1. Nous vous invitons à consulter le guide Préparer sa candidature en Master . Le lien sur la page web de l UJM est le suivant : https://www.univ-st-etienne.fr/fr/formation/inscriptions-admissions/preparer-sa-candidature-enmaster.html MASTER 1 La nouvelle loi s applique à tous les étudiant.es qui postulent à l entrée en M1. Les étudiant.es de l UJM qui souhaitent poursuivre leurs études en M1 doivent aussi, faire acte de candidature dans les mêmes conditions que les candidat.es extérieur.es. Selon la mention de master, le recrutement se fait sur examen du dossier, complété éventuellement par un entretien. Il convient d utiliser l'application dématérialisée E-candidat pour toutes les candidatures (plus de candidatures papier). Les étudiant.es étranger.ères résidant dans un pays à procédure «Etudes en France» ne relèvent pas de la procédure E.candidat. MASTER 2 L accès en M2 est de droit pour les étudiants qui valident leur M1 de la même mention à l UJM. En cas de changement de mention, il convient de postuler via la procédure E.candidat. Pour les candidat.es extérieur.es à l UJM, il convient de postuler via la procédure E.candidat. CALENDRIER Spécialités M1 Sociodidactique, contact des langues et des cultures Réunion d information Vendredi 8 septembre h F1.2 Début des cours Lundi 11 septembre 2017 Scolarit é Anita Lavaur Secrétariat Enseignants Claudine Bennacer Ingénierie des formations en langues, plurilinguisme et interculturel M2 Sociodidactique, contact des langues et des cultures Vendredi 8 septembre h F1.2 Lundi 11 septembre 2017 Annie Bonetti Claudine Bennacer Ingénierie des formations en langues, FLE, Plurilinguisme et interculturel Annie Bonetti : : Anita Lavaur : : Claudine Bennacer : : VACANCES UNIVERSITAIRES : TOUSSAINT : du samedi 28 octobre (au matin) au lundi 6 novembre 2017 (au matin). NOËL : du vendredi 22 décembre 2017 (au soir) au mardi 2 janvier 2018 (au matin). HIVER : du vendredi 16 février (au soir) au lundi 26 février 2018 (au matin). PRINTEMPS : du vendredi 1 avril (au soir) au lundi 2 avril 2018 (au matin). 4 Centre de Recherche Les étudiant-e-s de 2 e année de la Mention «Didactique des langues» sont rattaché-e-s de droit au CELEC de la Faculté ALL, dans la composante Sciences du Langage. Ils / elles pourront participer aux activités de cette composante : «séminaires», «journées d étude», groupes de recherches en cours, etc. Le CELEC est le Centre d Études sur les Langues, Littératures Étrangères et Comparées, Équipe d Accueil labellisée par le Ministère (EA 069). Son responsable est : Emmanuel Marigno 5 REGIME GENERAL DES ETUDES UJM Le règlement général des études de l UJM récapitule, en un document unique, les dispositions communes aux différentes Facultés et Instituts en matière d organisation des formations, d organisation et de validation des examens et de délivrance des diplômes. Il s'applique à l'ensemble des formations de l Université Jean Monnet conduisant à la délivrance des diplômes nationaux de DAEU (Diplôme d Accès aux Etudes Universitaires), DUT (Diplôme Universitaire de Technologie), LICENCE, LICENCE PROFESSIONNELLE et MASTER. Il est disponible sur la page web suivante : https://www.univ-st-etienne.fr/fr/faculte-arts-lettres-langues/scolarite.html Les dispositions particulières à la faculté sont consignées dans le règlement des études spécifique cidessous. REGIME GENERAL SPECIFIQUE DES ETUDES ALL Texte de référence : Régime général des études commun aux différentes facultés et instituts adopté par la CFVU du 17 février 2017 et du 2 juin Annexe 8 du régime général : textes règlementaires de référence. Il convient de se référer au document cité ci-dessus, sauf pour les points suivants qui sont des dispositions particulières aux formations en ALL. Le présent régime des études reprend la table des matières du régime général des études de l UJM. Il est disponible sur la page web suivante : https://www.univ-st-etienne.fr/fr/faculte-arts-lettres-langues/scolarite.html 11) UNITES D ENSEIGNEMENT LIBRES Tous les enseignements proposés en UE libre par la composante ALL ou une autre (étudiants de L2 et L LEA) ne donnent pas lieu à une épreuve de rattrapage sauf pour les cours de langues vivantes. 1) ASSIDUITE 1.1. CAS GENERAL - L étudiant qui a trois absences injustifiées à un cours ne pourra pas se présenter à l examen correspondant de 1 ère session (épreuve de contrôle continu et/ou épreuve terminale). Il sera ainsi déclaré «absent» au cours concerné. La mention «absent» à un cours entraîne le non-calcul de la note de l UE et de la moyenne du semestre, donc l ajournement de l étudiant. 6 14) VALIDATION D UN SEMESTRE PRINCIPES GENERAUX DU RATTRAPAGE Le rattrapage n est pas obligatoire. - Un étudiant ayant obtenu une note ou des notes inférieures à la moyenne dans les UE non acquises, en première session, a le choix de passer ou de ne pas passer les épreuves de rattrapage. En revanche, il ne peut repasser les épreuves pour lesquelles il a obtenu la moyenne. - Un étudiant absent à une épreuve de rattrapage conservera la note obtenue aux épreuves semestrielles de contrôle continu ou de contrôle terminal correspondantes. - Règle générale : L étudiant qui a passé le rattrapage conserve la meilleure des deux notes obtenues, soit celle de la 1 ère session, soit celle du rattrapage. 15) JURYS ET DELIVRANCE DES DIPLOMES JURY DE PROGRESSION Les jurys de progression sont organisés pour la validation de chaque année d études. Ils se réunissent à l issue de chaque session d examens JURYS DE DIPLOME Le jury de diplôme est responsable d attribuer l une des mentions «très bien», «bien» ou «assez bien» au diplôme (licence et master) selon les règles d attribution suivantes : - Mention «très bien» : attribuée à tout étudiant.e ayant obtenu une moyenne égale ou supérieure à 16/20 à l année terminant le parcours de formation menant au diplôme. - Mention «bien» : attribuée à tout étudiant.e ayant obtenu une moyenne égale ou supérieure à 14/20 à l année terminant le parcours de formation menant au diplôme. - Mention «assez bien» : attribuée à tout étudiant.e ayant obtenu une moyenne égale ou supérieure à 12/20 à l année terminant le parcours de formation menant au diplôme. 7 Parcours «Sociodidactique, contacts des langues et des cultures» Année 1 Organisation des enseignements : Le Master «Sociodidactique, contacts des langues et des cultures» est constitué de deux années d enseignement. La première année est proposée uniquement en présentiel. La deuxième année est proposée en présentiel ou à distance. L attention des étudiant-e-s est attirée sur les points suivants : - la première année de ce Master possède un tronc commun avec la première année du Master «Ingénierie des formations en langues, Plurilinguisme et Interculturel» et des UE spécifiques (voir description des Unités d enseignement ci-après) ; - cette première année de formation comprend l élaboration d un avant-projet de mémoire qui se fait sous la responsabilité d un-e enseignant-e, membre de l équipe de formation ; - la deuxième année de cette formation est accessible sur dossier, sous condition d acceptation d un projet de mémoire, en sociolinguistique ou didactique des langues, validé par l équipe de formation, que le M1 ait été fait à St Etienne ou ailleurs. Responsable de la formation : XXX PRESENTATION ET ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS Les UE listées ci-après sont divisées en trois catégories : - les UE de tronc commun (avec la première année du Master «Ingénierie des formations en langues, Plurilinguisme et Interculturel», cf. tableau de rappel p. 24) ; - les UE spécifiques au Parcours «Sociodidactique, contacts des langues et des cultures» ; - le stage (de 50h), l avant-projet et sa soutenance. 8 Semestre 7 TRONC COMMUN avec le Parcours «Ingénierie des formations en langues, Plurilinguisme et Interculturel» CM TD Régime continu UE 1 Observation didactique + stage 15 h 12h 12h Rapport d observation UE 2 Contacts des langues et interculturel 1 12h 12h Enquête, dossier et présentation orale Régime bloqué Rapport d observation Enquête, dossier et présentation orale Rattrapage Reprise du rapport Reprise du dossier UE Didactique et littéracies 12h 12h Exposé oral Exposé oral Exposé oral UE 4 Didactique de la langue : normes et variations 12h 12h Dossier Dossier Reprise du dossier Ects 24 6 UE5 Sociolinguistique 12h 12h Enquête et exposition Enquête et exposition Reprise de l enquête UE6 Module insertion professionnelle UE7 Langue vivante A choisir dans l offre de formation d ALL 18 Voir livret correspondant Voir livret correspondant Voir livret correspondant UE SPECIFIQUES au parcours : «Sociodidactique, contacts des langues et des cultures» CM TD Régim e contin u Régime bloqué Rattrapage UE 8 Problématisation didactique 12h 12h Dossier Dossier Reprise du dossier Ects 6 UE 9 Didactique et stéréotypes 12h 12h Exposé oral Exposé oral Exposé oral 9 Semestre 8 TRONC COMMUN avec le Parcours «Ingénierie des formations en langues, Plurilinguisme et Interculturel» CM TD Régime continu Régime bloqué Rattrapage Ects 11 UE 10 Didactique de l oral 12h 12h Présentation d une séance d oral Exposé d un ouvrage Présentation d une séance Reprise de la présentation UE 11 Intervention didactique 12h 12h Dossier Dossier Reprise du dossier UE 12 Initiation à la recherche 12h 12h Construction d un projet Construction d un projet Reprise du projet UE 1 Langue vivante A choisir dans l offre de formation d ALL 18 Voir livret correspondant Voir livret correspondant Voir livret correspondant 2 UE SPECIFIQUES au parcours : «Sociodidactique, contacts des langues et des cultures» CM TD Régime continu Régime bloqué Rattrapage Ects 19 UE 14 Stage, Avant-projet de mémoire et soutenance Coef. 4 Stage 50 h UE 15 Sociodidactique 12h 12h Compte-rendu de lecture Avant-projet et présentation orale 6 h TD de suivi pour l ensemble des étudiant-es Compte rendu de lecture Reprise du compte rendu 16 N.B. Tous les coefficients sont à un, sauf indication contraire. 10 Programmes et contenus des enseignements Semestre 7 UE 1 Observation didactique (Sandra TOMC, 24 h) Objectifs - Verbaliser ses représentations sur la classe en tant qu observateur-trice. - Concevoir et mettre en œuvre dans une classe un dispositif d observation. - Formaliser et discuter des observables sur les pratiques enseignantes. Contenus - Objectifs, modèles et outils de l (auto-) observation des pratiques d enseignement et d apprentissage en classe de langue, et entre autres : - analyser ses propres représentations, - savoir cibler des objets d observation précis dans la classe (supports, consignes, tableaux, activités, genre, etc.), - concevoir, critiquer et faire évoluer les outils de recueil, formuler des hypothèses sur la pratique. Méthodologie - Apports théoriques et méthodologiques de recherche en sciences sociales (sciences de l éducation, sciences du langage). - Travaux en sous-groupes : élaboration de grilles et échanges sur les expériences personnelles d observation dans les 15h d «observation mosaïque». Observation mosaïque Commune aux deux parcours de Mention en année 1, une expérience d observation de classes est obligatoire et contribue à la validation de l U.E.1. Cette expérience d observation de classe est dite «observation mosaïque» parce qu il s agit d observer ponctuellement des classes de types différents (institutions, publics, langues, niveaux, objectifs, etc.), et non exclusivement en français langue étrangère ou seconde : elles peuvent se faire pour d autres langues et d autres disciplines. Ces heures d observation, qui ne constituent pas à proprement parler un «stage», doivent être trouvées par l étudiant-e lui- elle-même, et elles donnent lieu à un rapport écrit d une dizaine de pages. Une convention de stage est disponible à l accueil ALL ; elle doit être signée par le-la représentant-e de l institution d accueil, le-la responsable du Master 1 et le doyen ALL, le premier jour de l observation mosaïque. Évaluation Rapport d observation (examen final, examen bloqué et rattrapage). Bibliographie ALTET M., VINATIER I., 2008, Analyser et comprendre la pratique enseignante, P.U.R., Rennes. ARBORIO A.M., FOURNIER P., 2015, L observation directe, Paris, Armand Colin. BAUDOIN J.-M., FRIEDRICH, J. (Eds.), 2001, Théories de l'action et éducation, Raisons Educatives, Bruxelles, De Boeck Université. BLANCHET P, CHARDENET P, 2014, Guide pour la recherche en didactique des langues et des cultures approches contextualisées, Éditions des archives contemporaines, Agence universitaire de la francophonie, Paris. DARGIROLLE F., 2002, L observation de classe dans la formation des enseignants de langues étrangères, Thèse Université de Paris III, dir. Ch. Puren. FILLIETTAZ L., 2005, «Mise en discours de l agir et formation des enseignants : quelques réflexions issues des théories de l action», Le Français dans le Monde : recherche et applications. MARTINEAU S., 2005, «L observation en situation : enjeux, possibilités et limites», Recherches qualitatives, vol. hors-série 2, MOSCONI N., LOUDET-VERDIER J., 1997, «Inégalités de traitement entre les filles et les garçons», C. Blanchard-Laville (éd.), Variations sur une leçon de mathématiques. Analyse d une séquence: «L écriture des grands nombres», Paris, L Harmattan. PUREN C., BERTOCCHINI P., COSTANZO E., 1998, Se former en didactique des langues, Paris, Ellipses. PESCHEUX M., 2007, Analyse des pratiques enseignante en FLE/S : mémento pour un enseignant-ergonome, Paris, L Harmattan. SCHNEUWLY, B., DOLZ J., RONVEAUX Ch., 2006, «Le synopsis : un outil pour analyser les objets enseignés», M.J. Perrin-Glorian, et Y. Reuter (Eds.), Les méthodes de recherche en didactique, Villeneuve d Ascq, Presses Universitaires du Septentrion. UE 2 Contacts des langues et interculturel (Marine TOTOZANI, 24h) Objectifs - Faire découvrir concepts qui permettent de traiter les contacts de langues et de cultures. - Analyser des situations de contacts du français avec d autres langues, dans les aires de la classe et hors de la classe. - Analyser des situations de rencontre des cultures, dans la classe et hors de la classe. Contenus Cette UE se propose de répondre aux questions suivantes : - Que mettre sous l expression «contact des langues»? - Comment définir la culture? l interculturel? - Quels concepts et notions permettent de décrire les différentes situations de contact des langues et des cultures dans la classe et hors de la classe? - Qu implique la prise en compte du contact des langues et des cultures en didactique des langues et des cultures? Méthodologie Les éclairages théoriques alterneront avec une analyse de différentes situations de contacts vécues et rencontrées par les étudiant-e-s. Évaluation Réalisation d enquêtes de terrain, constitution d un dossier et leur présentation lors d un mini colloque. Bibliographie BILLIEZ J., RISPAIL M., 200, Contacts de langues. Modèles, typologies, interventions, Paris, L Harmattan «Espaces discursifs». BOYER H., 1997, Plurilinguisme : «contact» ou «conflit» de langues? Paris, L Harmattan «Sociolinguistique». CAVALLI M., 2005, Education bilingue et plurilinguisme. Le cas du Val d Aoste, Didier «LAL». GAJO L., MATTHEY M., MOORE D., & SERRA C., 2004, Un parcours au contact des langues. Textes de Bernard Py commentés, Paris, Didier «LAL». GRACI I., RISPAIL M., TOTOZANI M., 2017, L arc-en-ciel de nos langues. Jalons pour une école plurilingue, Paris, L Harmattan. GROSJEAN F., 2015, Parler plusieurs langues. Le monde des bilingues, Paris, Albin Michel. LÜDI G., PY B., 2002, Etre bilingue, Bern, Peter Lang. MARTINEZ P., PEKAREK S., 2000, La notion de contact des langues en didactique, Paris, ENS Editions. POPLACK S., 2004, «Code-switching», dans Ammon U., Dittmar N., Mattheier K.J., Trudgill P., Soziolinguistik : an international handbook of the science of language and society, Berlin, Walter de Gruyter, RISPAIL M., JEANNOT C., TOMC S., TOTOZANI M. (eds), 2011, Esquisses plurilingues. Réflexions sociodidactiques, Paris, L Harmattan. 12 TOTOZANI M., TOMC S., 2017, «La pluralité linguistique en classe : quelle place pour la variation?», dans CAUSA M., VILLA-PEREZ V., «Plurilinguismes, didactique(s) et migrations», Essais, Université de Bordeaux. WHARTON S., SIMONIN J., 201, Sociolinguistique du contact. Dictionnaire des termes et concepts, Lyon, ENS Editions. ZARATE G., LEVY D., KRAMSCH C., 2008, Précis du plurilinguisme et du pluriculturalisme, Paris, Editions des archives contemporaines. UE Didactique et littéracies (Valeria VILLA-PEREZ, 24h) Objectifs - Cerner la problématique spécifique de l enseignement / apprentissage de la lecture / écriture pour un public étranger. - Apprendre à élaborer une (ou plusieurs) séance(s) articulant compréhension et production écrites, en classe de FLE/S et à faire l analyse critique de programmations. - Comparer diverses façons d apprendre à lire et à écrire, suivant des contextes culturels différents. Contenus - Les représentations du lire / écrire et les cultures d apprentissage, - les modèles de l'activité de lecture / écriture, - le fonctionnement des textes : types, genres, etc., - lecture et compréhension, - compétences en lecture / écriture en FLE dans le CECRL, - littéracie et contexte d enseignement / apprentissage, - le concept de «littéracies plurilingues». Démarches pédagogiques pour l'enseignement de la lecture et de l'écriture : - analyse de production d'apprenants non natifs, - principes et démarches d'élaboration de séquences. Méthodologie - Apports théoriques. - Étude des textes fondamentaux de la didactique du lire / écrire. - Travaux de groupes : - analyse de documents pédagogiques ; - biographies littéraciques des membres du groupe ; - élaboration de séances ; - réalisation d enquêtes. Évaluation Contrôle continu, bloqué : exposé oral Rattrapage : reprise du dossier. Bibliographie BARRÉ DE MINIAC C., BRISSAUD C., RISPAIL M., 2004 (dirs.), La littéracie. Conceptions théoriques et pratiques d enseignement de la lecture-écriture, Repères, Paris, L Harmattan. CHISS J.-L., 2012, L écrit, la lecture et l écriture : théories et didactiques, Paris, L Harmattan. DELCAMBRE I, POLLET M-C., 2014 (dirs.), «Littéracies en contexte d enseignement et d apprentissages», Spirales 5, janvier FIJALKOW J., FIJALKOW E., 2010, Sur la lecture, Editions le Cavalier bleu. GOODY J., 2007, Pouvoirs et savoirs de l écrit, Paris, La Dispute. GAONAC H D., 2000, «La lecture en langue étrangère : un tour d horizon d une problématique de psychologie cognitive», Acquisition et interaction en langue étrangère [En ligne], , mis en ligne le 1 décembre 2005, consulté le 26 aout URL : MOIRAND S., 1979, Situations d écrit, Paris, CLE International. 1 MOIRAND S., 1990, Enseigner à communiquer en langue étrangère, Paris, Hachette FLE. REUTER Y. (2006) «À propos des usages de Goody en didactique. Éléments d analyse et de discussion» Pratiques (11-154). RUI Blandine, 2000, «Exploration de la notion de stratégie de lecture
Related Search
Similar documents
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks