Introduction Pourquoi s'intéresser aux adolescents? Addiction et adolescence. Epidémiologie. Les types de consommation.

Description
Addiction et adolescence Bases théoriques et prévention Introduction Pourquoi s'intéresser aux adolescents? Dr Antonetti Jean-Fran François Romorantin 7 octobre Epidémiologie Incidence cumulative:

Please download to get full document.

View again

of 11
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Information
Category:

Real Estate

Publish on:

Views: 11 | Pages: 11

Extension: PDF | Download: 0

Share
Transcript
Addiction et adolescence Bases théoriques et prévention Introduction Pourquoi s'intéresser aux adolescents? Dr Antonetti Jean-Fran François Romorantin 7 octobre Epidémiologie Incidence cumulative: abus de substance/dépendance La prévalence des dépendances chez les jeunes est bien supérieure à ce que l on l croyait il y a encore 20 ans (10%) Cela remet en cause la notion classique qu une une dépendance est longue a s installer 3 4 Les types de consommation Dépendance: détresse d /dysfonctionnement significatif Les âges clefs Cannabis Alcool K. BEESDO 2008 Autres drogues illicites dépendance Usage nocif: l usage l entraîne ne des troubles (violences, conduites sous stupéfiants...) usage Autres drogues illicites Cannabis Usage: usage ponctuel et modéré sans conséquences, récréatif et contrôlé 5 Alcool à l origine... Toxicomanie: rappels Qu est ce qu une une drogue? l évolution a permis l'apparition d un d circuit de la récompense, r répondant r aux besoins fondamentaux. - stimulus activation du MFB* incitation à l action récom- pense satis- faction *MFB: Medial Forebrain Bundle 8 La dopamine C est le neuromédiateur du vouloir (et pas forcement du plaisir ) Dans l addiction l les mécanismes de la motivation et de la recherche de gratification sont détournd tournés Les drogues modifient les circuits cérébraux c (suite) un film sur la cocaïne provoque plus de décharge d dopaminergique chez un toxicomane qu un un film érotique c est bien sûr s r le contraire chez un individu non toxicomane! 10 modification psychologique modification psychologique équilibre normal entre récompense r (valeur), motivation (état interne), mémoire moire (association apprise), cortex (résolution de conflits) contrôle cortical mémoiremoire action Addiction: survalorisation du besoin, de la motivation à se procurer le produit, saturation de la mémoire, m moire, déconnection du cortex contrôle cortical récom- pense moti- vation récom- pense moti- vation mémoiremoire action modèle multifactoriel Les facteurs de risques À quoi sert l addiction? La toxicomanie résulte r de la rencontre: D un individu. Avec un produit ayant des propriétés s chimiques spécifiques. I A un moment donné de sa trajectoire de vie C P Dans un contexte social donné Causes psychologiques sensation L addiction est liée à: Une lutte contre les affects négatifs n par un coping inadapté: évitement émotionnel Une sur-stimulation stimulation à la recherche de Évitement émotionnel sensation Trait de tempérament correspondant au besoin de maintenir un degré élevé de stimulation Plusieurs dimensions; recherche de danger, recherche de nouveauté,, sensibilité à l ennui... Sans doute l une l des causes principales du début d des abus de substances Drogues, et évitement L'environnement (contexte) drogues drogues drogues Perturbation de l axe l axe du Craving et désird inhibition Effet drogue émotion Sensibilité au Le lien social Le produit Comme la nourriture, les interactions sociales plaisantes activent fortement le système de récompense Les personnes ne recevant pas un lien social suffisant ne reçoivent pas de stimulations agréables ables 1 20 Utilisation possible disponibilité Certain produit permettent une utilisation douce: alcool, cannabis, jeux... D autres n autorise n qu une une utilisation dure: crack, héroïne Plus un produit et disponible plus il sera utilisé! Influence du prix grossesse Petite enfance maternelle école Adolescence/ adulte génétique Trajectoire de développement d bio/psycho/social Addiction Délinquance Trouble psychiatriques Obésité Insertion sociale... L adolescence environnement Développement du cerveau Expression des gènesg proximal parents pairs 23 distal Voisinage sociale 24 4 Définition Évolution actuelle Période de la vie débutant d aux premiers signes de maturité sexuelle et se terminant avec l accomplissement social que constitue le statut d adulte d indépendant (Myers 2004) adolescence adolescence puberté Rôles: Psycho-social: social: définir d son identité en vue d une d autonomie Neuro-cognitif: finir sa maturation intellectuelle par une restructuration cérébralec Les bouleversements neuro-cognitifs Modification du système de récompense: perte de sensibilité par diminution des récepteurs r dopaminergiques: Ennui et perte d'intérêt pour les plaisirs simples de l enfancel nouveautés s pour sur-stimuler stimuler son centre du plaisir But: Quitter le nid douillet Les bouleversements neuro-cognitifs Maturation du lobe frontal: Capacité d abstraction, planification, évaluation des conséquences des actes Capacité d empathie et de compréhension d autruid Sens moral Mais cette maturation est plus tardive (30 ans!) 12 ans 16 ans 20 ans Conséquences: Équilibre délicat d entre: Augmentation des prises de risques et capacité de contrôle. nouveauté et capacité à avoir des pôles d'intérêt constructifs. Adhésion aux groupe des pairs et responsabilité sociale et morale 31 Drogue et adolescence 32 L individu Donc... Nous retrouvons chez l adolescent plus qu à d autre période p de la vie: Difficulté de coping sensation Évitement émotionnel sensation Effets des drogues sur le style cognitif Desinhibition de la violence et de l agressivitl agressivité favorisant l impulsivitl impulsivité et le passage à l acte La drogue sert à fuir les problèmes et permet un déni d des souffrances internes l individu. l Après s un usage chronique il existe un manque de stratégies efficaces contre les difficultés s de vie et ses souffrances intérieures Sont à risque: Les personnalités à la recherche de sensations fortes (hss), faible évitement du danger Les personnes à faible estime de soi Les personnes présentant une difficulté à gérer les conflits et relations aux autres Les personnes présentant des troubles psychiatriques Événements de vie L'environnement (contexte) Ce sont ceux qui se répercutent r sur les éléments précédemment cités: Rupture, abandon, décès, d maltraitance, abus sexuels et physiques Les facteurs familiaux et sociaux Consommation de drogues dans la famille ou la fratrie Supervision et discipline e insuffisante Isolement de la famille Relation parent enfant négative/conflits familiaux Stress familial (ex: pauvreté, exclusion) Problème de santé mentale chez les parents 3 Le groupe des pairs Influence plus le comportement à cet âge que la famille: Danger si Pression du groupe, conformisme social important Culture de marginalité Délinquance dans le groupe 40 La société Effets des drogues sur le réseaux familiale et sociale Tout facteur d'exclusion Perte des repères res sociaux (concept d anomie) d Absence d encadrement d scolaire et pédagogique p laissant l enfant l livré à lui même Épuisement des ressources sociales par difficulté du toxicomane à modifier son comportement Majoration des risques des problèmes interpersonnels pouvant aboutir à des ruptures et de rejets (sentiment ou réel) r Fréquentation de milieu avec culture de l exclusion l et de la marginalité Rappelez vous.. Solution habituelle Début plus immature Quel lien social en attendant l autocontrôle l cérébral? Contrôle et lien Maturation cérebralec adolescence Coping efficace 8 puberté Aides possibles Contrôle et lien Maturation cérebralec Coping efficace Pistes de prévention Philosophie Objectif Il est plus avantageux pour les individus et moins coûteux pour la société de prévenir la toxicomanie que de soigner après s coups (cnlc) empêcher ou retarder le début d de la consommation Réduire la fréquence et de diminuer la polytoxicomanie Définir des cibles spécifiques Par tranche d'âge Par domaine d activitd activité (ex; sportifs,) Par fragilité personnelle (troubles psychiatrique, abus, abandon, placement, délinquance,...) Les âges clefs usage Alcool Cannabis Alcool Autres drogues illicites Autres drogues illicites Cannabis K. BEESDO 2008 dépendan ce Moyens Efficacité augmentée e si conjugaison de message médiatique (télévision, radio, internet...) et individualisé (intervention en salle de classe) Contrôle et lien Maturation cérebralec Coping efficace Informer Développer le sens critique Développer l autonomie l de la réflexionr Développer l abstractionl Contrôle et lien Maturation cérebralec Coping efficace 53 54 Coping Le coping coping centré centré sur problème: problè problème: stratégie straté stratégie proche de la résolution ré résolution de problème problè problème coping centré centré sur ll émotion: émotion: émotion: tentative de gé gérer gérer causée ll émotion émotion émotion causé causée problème par le problè problème Promouvoir les comportements de santé santé et de bien être psychologique et social gestiondu du gestion modé modérateu modérateu de rsrsde Maturation cé cérebrale gestiondu du gestion temps temps Contrôle et lien luttecontre contre lutte fausses fausses obligations obligations travail travail cognitif cognitif assertivi assertivi tété Auto Coping efficace 57 Lien social 58 Puis Aide à la ité ité Réseau sentinelle Inté Intégration à une vie scolaire épanouissante Relation positives avec adultes bienveillants Troisième ligne Prise en charge si troubles concomitants majeurs médicaux et/ou psychiatriques efficacité Seconde ligne Prise en charges spécialisées: toxicologique, psychologique, sociale, médiacle, substitution... La prévention permet de diminuer à vie la consommation: De tabac de 2,4% D alcool de 2,2% De cocaïne de 3% Première ligne -repérer rer les usages-favoriser la prise de conscience-orienter orienter de façon adaptée Niveau 1: connaissance de la toxicomanie Niveau 2: aide au repérage, rage, techniques motivationelles 61 À prendre en compte: facilité et faible coût t des interventions 62 Un rêve Evaluer FIN
Related Search
Similar documents
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks