GIS Climat-Environnement-Société

Description
GIS Climat-Environnement-Société Approches interdisciplinaires du changement climatique L'expérience du GIS Climat-Environnement-Société Photo de couverture : Plaine Ampère après une averse de

Please download to get full document.

View again

of 173
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Information
Category:

Mobile

Publish on:

Views: 10 | Pages: 173

Extension: PDF | Download: 0

Share
Transcript
GIS Climat-Environnement-Société Approches interdisciplinaires du changement climatique L'expérience du GIS Climat-Environnement-Société Photo de couverture : Plaine Ampère après une averse de neige. Yves FRENOT/CNRS Photothèque Approches interdisciplinaires du changement climatique L'expérience du GIS Climat-Environnement-Société sous la responsabilité éditoriale de Sylvie Joussaume, Chantal Pacteau, Clotilde Péan et Robert Vautard Mars 2016 Préambule Cet ouvrage présente l expérience interdisciplinaire menée par un ensemble de laboratoires de recherche franciliens de 2007 à 2016 sur le problème climatique. La création d une structure ad hoc le Groupement d intérêt scientifique Climat-Environnement- Société (GIS Climat) rassemblant ces laboratoires a permis de stimuler la synergie entre questions de recherche et expertises multiples sur le changement climatique, ses conséquences et les moyens d y faire face en s appuyant sur des compétences en climatologie, hydrologie, écologie, économie, santé et sciences humaines et sociales. Les travaux de recherche présentés ici ont été synthétisés autour de quatre grandes thématiques : interactions climat-économie, approches multidisciplinaires pour l étude des événements extrêmes, écosystèmes et eau : impacts, adaptation et atténuation, changement climatique et santé. Une cinquième thématique rend compte de comment la dynamique interdisciplinaire s est construite au sein du GIS Climat et propose une analyse réflexive de cette dynamique et de l expérience acquise. L'ensemble de ces travaux et des résultats auxquels ils ont conduits ont également fait l'objet d'une conférence intitulée «Approches interdisciplinaires du changement climatique», qui s'est tenue en novembre L'ensemble des présentations, écrites et orales, peuvent être consultées sur le site du GIS Climat (http://www. gisclimat.fr/retour-sur-la-conference-approchesinterdisciplinaires-du-changement-climatique Le GIS Climat a été une aventure scientifique et humaine que nous avons voulu partager dans cet ouvrage en forme de bilan. Nous espérons que ce bilan témoignera de la pertinence scientifique et sociale de l approche interdisciplinaire pour traiter d un défi aussi considérable et complexe que celui posé par le changement climatique aux sociétés humaines. Sylvie Joussaume Prologue 10 Interactions climat-économie 13 Introduction 14 Émissions de carbone 14 Usage des sols 22 Conclusion et perspectives 27 Références 27 Approches multidisciplinaires pour l'étude des événements extrêmes 29 Introduction 30 Enjeux et verrous scientifiques 30 Comment observer et modéliser un événement rare 31 Quelles échelles spatiales et temporelles 36 Comment évaluer le rôle des processus couplés dans la dynamique des événements extrêmes 38 Comment détecter les tendances dans les événements extrêmes 41 Au delà du GIS Climat-Environnement-Société 41 Perspectives 41 Références 42 Sommaire Sommaire Écosystèmes et ressources en eau : impacts, adaptation et atténuation 45 Introduction 46 Descente d échelle pour les besoins d études d impact climatique : avantages et limites? 46 Utilisation d indicateurs écologiques pour mieux comprendre les impacts du climat passé 49 Améliorer la compréhension et la modélisation des mécanismes d impacts climatiques sur la biodiversité, le fonctionnement de l écosystème et l hydrologie 52 Adaptation et atténuation climatique : quantifier et gérer l incertitude 56 Perspectives 59 Références 60 Changement climatique et santé 63 Introduction 64 Paramètres physiques du climat 64 Composition atmosphérique et qualité de l'air 68 5 Impacts liés aux changements d'écosystèmes 73 Conclusion 78 Références 79 Construction de l'interdisciplinarité au sein du GIS Climat 81 Introduction 82 La spécificité interdisciplinaire du GIS Climat 83 Apports et limites des outils interdisciplinaires développés par le GIS 85 Que retenir de l initiative du GIS Climat? 90 Conclusion 95 Références 96 Fiches projets 97 Projet ACCACYA 98 Projet ACHIA 99 Projet ADCEM 100 Projet AFOCLIM 102 Projet AGECCAO 103 Projet CARBOSOIL 104 Projet CCTV 1&2 106 Projet CLIMVIB 108 Projet DECLIC 109 Projet ENVIGLOB 110 Projet EPIC3 111 Projet EREBUS 112 Projet ERIC 113 Projet HUMBOLDT 114 Projet MEDICCBIO 116 Projet MICLIV 117 Projet MORCEMED 118 Projet PAC 119 Projet PASTEK 121 Projet PEPER 123 6 Projet PLUIES TIBET 124 Projet PREMAPOL 125 Projet PRODIGUER 126 Projet RADIOCLIMFIRE 127 Projet RAMONS 128 Projet REGYNA 129 Projet RENASEC 131 Projet RISC UV / EXPO UV 133 Projet SARCES 135 Annexes 137 Annexe n 1 : les laboratoires du GIS Climat 138 Annexe n 2 : les axes thématiques du GIS Climat 140 Annexe n 3 : les publications du GIS Climat 142 Annexe n 4 : les animations du GIS Climat 146 Annexe n 5 : les projets du GIS Climat en partenariat national et international 158 Annexe n 6 : les publications des projets du GIS Climat 160 7 Le Groupement d intérêt scientifique Climat-Environnement-Société (GIS Climat) c est... Un consortium scientifique Des moyens humains Sommaire Crée en mars 2007, le GIS Climat-Environnement- Société est un groupement de dix-sept laboratoires d Île-de-France, de disciplines variées, qui a pour vocation d inciter, soutenir et renforcer des recherches interdisciplinaires relatives au changement climatique et à ses conséquences sur l environnement et la société. Une équipe permanente Directrice : Sylvie Joussaume Directeur adjoint : Robert Vautard Directrice adjointe à l interdisciplinarité : Chantal Pacteau Le GIS Climat fonctionne grâce à une équipe permanente de trois personnes qui définit les grandes orientations scientifiques, aidée par une responsable de la communication et de l administration. Le comité d orientation, constitué d une dizaine d experts choisis au sein des laboratoires partenaires, accompagne et conseille toutes les décisions scientifiques. Le conseil de groupement, où siègent les représentants des membres fondateurs et des ministères, se prononce sur les orientations stratégiques du consortium. Quant au conseil scientifique, formé d experts reconnus internationalement, il exprime son avis et formule des recommandations sur les travaux effectués et les orientations proposées. Responsable communication et administration : Clotilde Péan Des moyens financiers Le consortium bénéficie d une dotation de huit millions d euros sur une période de neuf ans ( ), apportée par ses six membres fondateurs : le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) le Commissariat à l énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) l Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines l École polytechnique l Université Pierre et Marie Curie l Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie (ADEME) avec le soutien des ministères en charge de la recherche et de l environnement. 8 17 laboratoires partenaires Climat Sept laboratoires fédérés dans l Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) le Laboratoire atmosphères, milieux, observations spatiales (LATMOS) le Laboratoire inter-universitaire des systèmes atmosphériques (LISA) le Laboratoire de météorologie dynamique (LMD) le Laboratoire d océanographie et du climat : expérimentation et approches numériques (LOCEAN) le Laboratoire de physique moléculaire pour l atmosphère et l astrophysique (LPMAA) le Laboratoire des sciences du climat et de l environnement (LSCE) le laboratoire Milieux environnementaux, transferts et interactions dans les hydrosystèmes et les sols (METIS) Santé les laboratoires de l UFR médicale Paris Île-de- France Ouest (PIFO) Écologie l Institut d écologie et des sciences de l environnement de Paris (iees Paris) le laboratoire d Écologie, systématique et évolution (ESE) Sciences humaines et sociales le Centre Alexandre Koyré le Centre d études sur la mondialisation, les conflits, les territoires et les vulnérabilités (CEMOTEV) le Centre international de recherche sur l environnement et le développement (CIRED) le centre de Recherches en économie-écologie, éco-innovation et ingénierie du développement soutenable (REEDS) le Laboratoire dynamiques sociales et recomposition des espaces (LADYSS) le Pôle de recherche en économie et gestion de l École polytechnique (PREG) le laboratoire Cultures, Environnements, Arctique, Représentations, Climat (CEARC) 31 projets financés, plus de 20 conférences, séminaires ou colloques organisés. Plus de 100 articles publiés. Cinq thématiques Climat global, politiques énergétiques et développement économique Extrêmes climatiques et régions vulnérables Changement climatique, écosystèmes, usage des sols et ressource en eau Impacts du changement climatique sur la santé Adaptation au changement climatique Un site internet 9 Prologue Introduction Cet ouvrage présente l expérience menée pendant près de dix ans par le Groupement d intérêt scientifique Climat-Environnement- Société (en abrégé, GIS climat ou GIS) en tant que praticien et promoteur d'interdisciplinarité sur la question climatique. Il propose une synthèse des actions entreprises par le GIS avec les objectifs liés de faire dialoguer des disciplines qui ne se côtoyaient pas ou peu et d exercer l interdisciplinarité comme une démarche essentielle dans les recherches portant sur le changement climatique. Il se conclut par une réflexion sur les apports et limites d'une telle démarche dans le contexte de la question climatique, mais également pour la recherche dans son ensemble. Le GIS Climat a été créé en mars 2007 avec l objectif de développer et renforcer des recherches pluri et interdisciplinaires permettant de mieux comprendre les mécanismes impliqués dans l évolution du climat et les conséquences de cette évolution sur l environnement et la société. Il visait également à renforcer la visibilité nationale et internationale des recherches dans ce domaine et à être un point focal d expertise, capable d offrir des connaissances pertinentes pour le partage de connaissances et la prise de décision en matière de politique d atténuation et d adaptation au changement climatique. Il a ainsi contribué aux enjeux internationaux de développement de l interdisciplinarité sur le changement global portés initialement par le programme Earth System Science Partnership de l International Council for Science (ICSU) et poursuivis par le programme Future Earth. - le CNRS et le CEA -, les universités Pierre et Marie Curie et Versailles Saint-Quentin, l École Polytechnique, ainsi que l Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie (ADEME). Dans ses débuts, le GIS Climat visait essentiellement à renforcer les recherches sur le climat et à développer les études sur les impacts du changement climatique. Avec le soutien de ses tutelles, il a évolué vers davantage d approches interdisciplinaires, pour lesquelles il était outillé à jouer un rôle clé via sa démarche d animation scientifique et ses capacités incitatives. De telles approches requérant le temps long pour être construites, le GIS Climat a pu être prolongé de quatre années au-delà des cinq années initialement prévues. Synthèse des travaux La synthèse des travaux intègre les résultats des trente-et-un projets sélectionnés par le GIS Climat. Ce format permet de mieux inclure les résultats de projets de nature différente : projets de recherche, projets dits «d incubation» identifiés comme outil favorable à l émergence de nouvelles hybridations entre disciplines, projets d animation et de structuration de la recherche. Pas d'interactions entre disciplines Pluridisciplinarité : coexistence, pas d'interactions Le GIS Climat a été créé dans le cadre de l initiative gouvernementale des Réseaux thématiques de recherches avancées (RTRA) de En s appuyant sur le potentiel important de recherche en Île-de-France, il visait à construire une communauté interdisciplinaire capable de coopérer sur la question climatique. Proposé par l Institut Pierre Simon Laplace (IPSL), spécialiste des recherches sur le climat, il a rassemblé des laboratoires travaillant dans les domaines de l écologie, l hydrologie l économie et la santé. Son contour s est élargi avec l intégration de laboratoires en sciences sociales et en épistémologie. Depuis 2010, le GIS Climat comptait ainsi dix-sept laboratoires franciliens (Annexe 1), dont sept sont regroupés désormais au sein de l IPSL. Avec le soutien des ministères en charge de la recherche et de l environnement, le GIS Climat est né d un accord entre organismes de recherche Curseur Interactions approfondies entre disciplines Figure 1 : Quatre niveaux d'interaction entre discipline. Source : programme RAMONS. Multidisciplinarité : thème commun, pas d'interactions Interdisciplinarité : thème commun d'étude, échange d'outils, de méthodologies, de concepts et de règles Transdisciplinarité : processus collaboratif qui dépasse les frontières des disciplines, création d une nouvelle métadiscipline 10 Cette synthèse des travaux du GIS s articule autour des quatre axes définis dès l origine pour orienter les initiatives interdisciplinaires entre différents domaines de recherche (Annexe 2) : couplage climat-économie, extrêmes climatiques et vulnérabilité, impact sur les écosystèmes et l eau, climat et santé. Le cinquième axe - l adaptation au changement climatique -, qui s est imposé en 2010 avec l approfondissement et l évolution des réflexions au sein du GIS Climat, n a pas donné lieu à suffisamment de projets pour mener à une synthèse. Mais la problématique est transversale à plusieurs des activités du GIS Climat décrites ici et les projets associés inclus dans les synthèses des quatre axes. En résumé, il est possible d affirmer que le GIS Climat a permis : des avancées interdisciplinaires, en particulier dans le couplage des modèles climat-carboneéconomie, avec le développement d un module d usage des terres, de nouveaux travaux sur les interactions climat-santé avec l émergence d une communauté multi-acteurs non traditionnelle, des travaux pionniers sur les infrastructures vertes urbaines dans la lutte contre le changement climatique, de nouvelles collaborations sur le couplage climat-écosystème dans les modèles régionaux et une approche réflexive de l interdisciplinarité ; Dans le dernier chapitre, une analyse réflexive est menée sur l'expérience d appropriation de l'interdisciplinarité par le GIS Climat et son rôle de praticien et promoteur de cette interdisciplinarité, utilisée dans une acception large, qui englobe des pratiques pluri-, multi-, inter-, et trans-disciplinaires (Figure 1). Ce travail de synthèse est complété par (i) les fiches résumant, pour chaque projet, leurs objectifs, leurs résultats majeurs et leurs publications ainsi que des annexes listant (ii) les publications du GIS Climat, les animations et les projets qu il a menés en partenariat national et international (Annexes 3 à 5). Certaines de ses activités ont été les prémisses à de nouveaux programmes de recherche (sur les services climatiques par exemple) ou de nouveaux partenariats (comme avec l Urban Climate Change Research Network). Cet ensemble de chantiers, dont tous n ont pas abouti mais qui - tous - ont été riches en échanges, apprentissages, découvertes et ont fait «bougé les lignes» des représentations disciplinaires, méthodologiques, intellectuelles, forme le matériel de base de la synthèse ci-jointe qui témoigne de la pluralité des expériences mises en œuvre et qui permet de les inscrire dans d autres futurs interdisciplinaires. Éléments de réflexion sur le bilan du GIS Climat une intégration plus forte des sciences humaines et sociales et de l écologie dans la question climatique, qui a été relevée par les collègues de ces disciplines ; un élargissement international de certaines problématiques, grâce - entre autres - à la réalisation de colloques internationaux, comme celui portant sur la médiatisation de la question climatique, qui a permis à des scientifiques des deux côtés de l Atlantique de se rencontrer pour la première fois ; une évolution des concepts et pratiques scientifiques au sein des projets, des animations et du comité d orientation ; Pour réaliser de réels progrès vers l interdisciplinarité - souvent reléguée en deuxième priorité par rapport aux enjeux disciplinaires -, l animation scientifique a joué un rôle déterminant, offrant des «espaces de confort, véritable lieu de rencontres de représentations potentiellement contradictoires et de désenchevêtrement des déterminants de ces représentations» (J.P. Vanderlinden). Mais cette animation ne saurait suffire, sans la flexibilité des outils et du format du GIS Climat, qui a permis des activités d incubation, différents formats de projets et des appels au fil de l eau. Le GIS Climat en chiffres Prologue Introduction Des journées de réflexions menées à divers moments et niveaux comme le séminaire impliquant principalement des membres du Comité d orientation et des porteurs de projet (8 juillet 2014, Campus du Jardin Tropical) - ont montré que des apports importants du travail du GIS Climat concernent plus particulièrement la conception d approches interdisciplinaires, avec le développement d approches intégrées, multiacteurs et multi-échelles, ainsi que l adoption continue d une analyse réflexive de ses pratiques. De toute évidence, le GIS Climat a aussi fait évoluer les concepts et pratiques scientifiques de certains de ses membres dans différents domaines de recherche. La dotation du GIS Climat s élevait à 8 M dont 1.5 M sur des projets ciblés sur des infrastructures, environ 5 M sur projets et le reste en coûts de fonctionnement et d animation. Plus de la moitié du financement des projets est allée dans les laboratoires de l IPSL, 20 % en SHS, 17 % en écologie et 5 % sur la santé. La majeure partie du financement a été pour du personnel (71 %) avec des recrutements de postdoctorants, doctorants, masters et ingénieurs. Le suivi du devenir des personnels embauchés dans le GIS fait apparaître que onze personnes sur les cinquante-six embauchées ont trouvé un poste permanent à la sortie de leur participation au GIS Climat, montrant par là-même que 11 l interdisciplinarité ne les a pas pénalisés, bien au contraire. Les projets ont mené à ce jour à 141 publications dont au moins 28 % impliquent des chercheurs de différentes disciplines (Annexe 6). Au-delà des publications, les projets du GIS Climat ont eu un effet important de levier menant à de nombreux projets nationaux, européens ou internationaux. L existence d une structure visible en France sur une approche intégrée de la question climatique a également servi, à plusieurs reprises, de porte d entrée pour des collaborations internationales. L après GIS Climat? Introduction Le programme Future Earth, la programmation européenne conjointe sur le climat, les services climatiques mettent tous en avant la nécessité d une démarche intégrée interdisciplinaire pour répondre aux enjeux auxquels sont confrontées les sociétés face au changement climatique. Ils insistent également sur la nécessité d un travail de co-construction (souvent qualifié de transdisciplinaire) avec les utilisateurs d information climatique et les porteurs d enjeux. Une structure comme le GIS Climat continue à avoir un sens face à ces enjeux, qui devrait s élargir au niveau national. Faute de lui avoir trouvé, à ce jour, un relais financier, il faut espérer que la démarche amorcée par le GIS Climat va se poursuivre dans d autres cadres, qu ils soient régionaux, nationaux, européens ou internationaux. Sylvie Joussaume et Chantal Pacteau 12 Interactions climat - économie Coordinateurs : Contributeurs : P. Ciais JC. Hourcade S. Joussaume L. Bopp (DECLIC) T. Brunelle (DECLIC, ACCACYA) T. Gasser (DECLIC) Interactions climat - économie Interactions climat-économie Introduction Dans le présent chapitre sont exposés les principaux résultats des projets du GIS Climat DECLIC et ACCACYA. Ces deux projets sont un exemple de collaborations interdisciplinaires visant à comprendre le débat public qui s est engagé autour des échéances de déploiement des efforts d atténuation p
Related Search
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks