Gazette Rachat 1642

Description
Gazette

Please download to get full document.

View again

of 68
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Information
Category:

Documents

Publish on:

Views: 9 | Pages: 68

Extension: PDF | Download: 0

Share
Tags
Transcript
  Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France Gazette (Paris. 1631)  Gazette (Paris. 1631). 1642/07/12. 1 Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart desreproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine publicprovenant des collections de la BnF. Leur réutilisation s'inscrit dans lecadre de la loi n°78-753 du 17 juillet 1978 : - La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre etgratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment dumaintien de la mention de source. - La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et faitl'objet d'une licence. Est entendue par réutilisation commerciale larevente de contenus sous forme de produits élaborés ou defourniture de service.CLIQUER ICI POUR ACCÉDER AUX TARIFS ET À LA LICENCE 2 Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens del'article L.2112-1 du code général de la propriété des personnespubliques. 3 Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisationparticulier. Il s'agit : - des reproductions de documents protégés par un droit d'auteurappartenant à un tiers. Ces documents ne peuvent être réutilisés,sauf dans le cadre de la copie privée, sans l'autorisation préalable dutitulaire des droits. - des reproductions de documents conservés dans les bibliothèquesou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signalés par lamention Source gallica.BnF.fr / Bibliothèque municipale de ... (ouautre partenaire). L'utilisateur est invité à s'informer auprès de cesbibliothèques de leurs conditions de réutilisation. 4 Gallica constitue une base de données, dont la BnF est leproducteur, protégée au sens des articles L341-1 et suivants du codede la propriété intellectuelle. 5 Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sontrégies par la loi française. En cas de réutilisation prévue dans un autrepays, il appartient à chaque utilisateur de vérifier la conformité deson projet avec le droit de ce pays. 6 L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditionsd'utilisation ainsi que la législation en vigueur, notamment en matièrede propriété intellectuelle. En cas de non respect de ces dispositions,il est notamment passible d'une amende prévue par la loi du 17 juillet1978. 7 Pour obtenir un document de Gallica en haute définition, contacter utilisationcommerciale@bnf fr .  que ce fust : Ce fait les deuxChambres deputerent des personnes de leur Corpspour aller visiterles ave-nues de cette villejufqucsàSaint lames ; oùl on a mis force piécesde canon. Le Prince Robert a ataqué le ehafteau de Winfor, maisil en a eilé repoussé avec pertede quatre des 1iens:l)equoy estant irrité, il a pris   pillé vne petite villeprès delà. Il a auift ruiné lesmaisons duVicomte deSay   des sieurs de Fynes   de Whitlocke, qui font membres du Parletnét, LesDéputez que les deux Chambres avoyent envoyez pour traiter avec Sa Majesté ritanique, font icy de retour sans avoirrien fait : sur ce qu ils disent que pendant ce traité le Prince Robert ata- quavnrégiment qui estoit dans Branstord :où il se dé- fendit depuismidijusques au foir contre toutes les troupes de ce Prince, avec beaucoupdepertede part   d autre. En fuitedcquoy cette ville aoifert tout ce quis y trouvera d argent,   d entretenir trois mille Dra- gons   deux mille Chevauxpour la défense du Par-lement : qui a donné ordre au Comte d Essex d atta- quer lesRoyalistes lors qu il en trouvera l occalion : car depuis la défaite de ce régiment par le Prince Robertqu ondit icy avoir par la rompu lasuspension d armes ac- cordée entre les deux partis, le Parlement a renvoyéle Chevalier Killigrenau Roy de la Grand Bretagne, pour luy dire qu il ne s attendift plus à aucun traité. Le Geur Hothamne s eftpas encor emparé,comme on avoit dit, de la ville d York, mais il la tient tous Jours bloquée de si près, que les vivresn y peuvent plus entrer. - De Marfeillcjle 28 Novembre 1642. Le vingt-deuxiesmede ce mois arrivèrent en ce port quarante-vn esclaves rachetez parles Religieux de l Or- dre de la Trinité   rédemption des captifs, ditsMathu-rins, dans laville de Salé,par delàle destroitde Gibral- tar sur les costes de Barbarie, apresavoir esté combattis parles corsaires d Alger  les tempestes qui les ont obli- gez de demeurer quarante six jours sur mer.Le 2 4, leurprocession solennelle se fit icy ,   cesesclaves furent conduits dans l Eglise principale de cette villepar vingt- deux jeunesenfans vestus en Anges, ayans des chaines d or.avec lefquellesils tenoyem liez ces esclaves:qui par-  t îrent le lendemainpour Paris avec le Pere qui les a ra- chetez. De Paris s le 6 Décembre 16 47, - ,.. - t r * .- -e 4 aece mois lui* le midymourut dans ion Palais decette ville en la 58 année de ion aage le Cardinal Duc de Richelieupremier Ministre d Estatde nostre invincibleMonarq ue: laquelle charge ila exercée depuis 20ans H dignement 5 qu il n y a point de paroles allez rcevées: pour le bien exprimer : Ce que ferontbeaucoup mieux les incomparables effets delès merveilleuxConseils in- ccfïammet concertez avccSaÑlajefié;parlesquels ilaçc- nereufemet fait reiïffir tous les Héroïques desseins d vn ii bon Maistre : dont l heur   la valeur particulière, par lecœur   la prudencequi leur eiloyent commmuns, ont tous jours surmonté les ennemis  soustenu les Alliez de cette Couronne, si puissamment qu elles ont mis les affai- res du Roy en cette hauteréputation où elles font à pré- sentpar tout le monde. Dans lesquelstravaux cet cfprit infatigable ayant ruiné lafantédefoncorps, debilité par ses veilles ôc raiigucs,laiHe à tous les gens debien   ama- leurs de la gloire de cet Epaulant de regret de sa mort comme de fatisfaétion de tantd avantagesque laFran- ce a rem portez durant son administration. Sa Majeftc ( qui estoit Mardy dernierrevenuë expres de S. Germainicypour levisiter,côme elle a fait plusieurs fois pendant ia maladie) aprèsavoir eu tant de tédreffe   de bonté que e donner abondance de larmes à la perte dvn si bon fer- viteur, animant par ce moyen d autant plus vn chacun à la bien servir, a continuétous ceux quiestoyentdans les principaleschargesde l Estat : montrant parla   par lesautres tefmoignagesqu elle en a rendus , que leurs adios avoyent respondu au choisqui en avoit eftéfâit parSaMajeste   parSon Eminence ,   qu elle avoit fatis-rachonentiere des services de tous ses Minifires. Et dautant que le Cardinal Mazarin avoit esié depuislong temps nourri   élevé en la connoissànce des af- aires de toute l Europe,   a donné des preuves sans nombre de sa rare intelligence   grande fidélité envers a Ma .e[té. cette M<?narchie : Le R oy 1 appcllé en fOI1 cVnfeil   -
Related Search
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks