Fiche révision antique grec Villes et campagnes du monde grec

Description
Fiche révision antique grec Villes et campagnes du monde grec

Please download to get full document.

View again

of 11
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Information
Category:

Recruiting & HR

Publish on:

Views: 6 | Pages: 11

Extension: PDF | Download: 0

Share
Tags
Transcript
  Fiche révision antique grec Villes et campagnes du monde grec • La périodisation de la civilisation grecque ➔ L'époque Mycénienne 1700 – 1200  – Époque des palais  – Grèce très fragmentée  – Architecture en pierre  – écriture linéaire B ➔ ges !om"res #$ – $# si%cles  – Peu de données archéologiques  – perte du savoir technique : maison en matériaux périssable, pas defortication, pas d!économie  – "epli de la Grèce sur elle#m$me  – %nhumation  – Apparition du bron&e, métallurgie et céramique ➔ &ériode éométrique $# – V$$$ si%cles  – 'éveloppement de l!habitat : agencement et construction  – Évolution vers la ville  – (ise en place de structures urbaines  – "éouverture sur la méditerranée ➔ (poque )rcha*que V$$ – V$ si%cles ➔ (poque +lassique V – $V si%cles ➔ (poque ,ellénistique $$$ – $er si%cles -h%me 1 . La naissance de la polis grecque / Le mod%le de la polis  – )e compose de l!ast*, + l!intérieur avec  secteurs : le secteur privé, lesecteur public avec l!agora et le secteur sacré  – -a ch.ra : culture et habitations éparses  – État indépendant  – 'es poleis plus grandes et minoritaires / Le processus d'ur"anisation  –  ensembles en Grèce du /e au 0%%%e : la Grèce continentale, la Grèceinsulaire, la Grèce de l!est  – 0illages 1 2omai 34omé sing56  – 7in du %/ e : développement de certaines villes au détriment des autres :meilleure organisation, dimension plus importante, élargissement del!in8uence sur les terres environnantes, petit hameau avec séparationspatiale, hiérarchie du peuplement  – Passage + la ville en développement  – 9onséquence avec une agriculture plus dense 1 gestion des territoires   développement d!un s*stème de défense et d!administration  – 'éveloppement d!activités spécialisées complémentaires + l!agriculture  –  ;rilogie méditerranéenne : céréales, vignes, oliviers  – 'éveloppement de la politique  – <xpansion territoriale : 0%%% = 0% :  – 9olonisation due au commerce, + la staseis et au manque de terresagricole / Le monde grec des cités  – 9ulture avec m$me légende, m$me religion, m$me conscience de culture> les ?ellènes ou hellades  – 7$tes panhellénique : f$te collective d!un dieu dans un sanctuaire  – Polis : communauté politique et non homogène socialement 1 ma@oritéde non cito*ens et aristocrates  – on cito*ens : étrangers, femmes et enfants  – otion de la polis : la prééminence de la politique, le partage desresponsabilités entre les cito*ens  – 'iérents régime politique dans le temps : aristocratique, oligarchique,t*rannique, démocratique / n mod%le de civilisation  – 9ité modèle pour les autres 1 anal*se du degré de barbarie face + eux  – 9hacune des civilisations ont tenté de copier la cité  – ?érodote, ;huc*dide, Aristote : disent que la polis a accéléré le processusd!urbanisation -h%me 2 . +onstructions ur"aines 1Le poids des espaces collectis dans la ormation de la villegrecque  – 0%%% e : apparition des espaces politiques, sacrés et publiques  – 0%% e : fortication  – 0%%% e : )anctuaire organisé pour divinité poliade > le premier + bénécierd!une organisation  – 'ivinité de la communauté > l!agora C <space vide + caractère social,économique, politique et sacré 3procession, manifestation religieuse D6  – Eème moitié 0%% e : apparition d!une séparation : portiques bFtiments sacrés et politiques aux abords  – rganisation naissante 1 la ;ripartition : démosia 3public6, hiéra 3sacré6,l!idia 3privé6 2La &roto3ur"anisation et ur"anisation  – 0%%% e : (égara ?*blaea : investissement général dans les sanctuaires +l!époque géométrique 1 monumentalisation des espaces sacrés etarchitecture religieuse  – <space sacré : facteur ma@eur qui explique l!urbanisation  – 9ritères d!une ville : concentration d!un nombre important de personnessur un site limité, spécialisation des métiers, architecture publique  monumentale, stratication sociale, usage de l!écriture, artisanat et art,commerce extérieur, appartenance communautaire fondée sur larésidence -h%me 4 . Mégara ,y"laea • !on plan  – ordHsud : axe de communication relie la ville + )*racuse  – 0oie large de Im  – s*stème de piquetage au sol : borne aux carrefours et puits en bordures> sacralisation et espaces cultuels  – 7ortication : postérieure au 0%%e  – Plan d!urbanisme mis en place peu de temps après la colonisation  – rientation en fonction de la topographie  – Agora + l!intersection de E quartiers  – rues presque parallèle : orthonormé  – (arqueur d!espaces urbain : plate#formes circulaires de E + Jm qui ontune fonction domestique et cultuelle  – (aisons construites après les voies • L'espace privé . lots et maisons  – -es maisons de la n du 0%%%eHdébut 0%%e :  – Pièce unique soit carré soit rectangulaire  – EKmL environ avec fo*er  – 9our et @ardin : peuvent $tre utilisés pour les b$tes ou l!agriculture  –  ;echnique de construction :  – )oubassement en pierre d!environ MKcm  – Élévation en brique crue  – la toiture est en bois recouvert d!argile et de végétaux  – les sols sont en terre battue  – Augmentation du nombre de maisons au 0%%e :  – (aisons de E +  pièces qui permettent de séparer les fonctions, cour  – pas de communication entre les diérentes pièces, il faut passer parl!extérieur • L'espace pu"lic  –  petits espaces cultuels du milieu 0%%%e : petits enclos qui contiennentdes fosses + orandes : bothroi  – (égara est très fertile : chtoniens : culte de la terre > 'éméter la déessede la fertilité 1 fosses + orandes pour elle  – + partir du 0%%e : changement progressif de l!agora : époque de lamonumentalisation > portique, temples, bFtiments liés + la vie publique • !ecteur de l'agora • <space vide + fonction sacrée : premières structures datent du milieu 0%%eet du 0%e > enclos et dép.ts votifs  • -a ceinture cultuelle urbaine :  – "eprise plus tard par la fortication  –  secteurs oN on a des dép.ts votifs 3céramiques, statues D6  – au ord est et sud est : petits sanctuaires près de la future fortication  – -e culte fait le tour de la ville > protégée des dieux  – écropoles les plus anciennes en dehors de l!espace de la ville :séparation entre le monde des morts et des vivants • !yracuse  – -es premières habitations entraOnent la superposition sur des habitationsdes indigènes : elles sont modestes, carré, + pièce unique  – le secteur d!achradine : ensemble de maisons organisé autour d!un axede communication avec une orientation  – sur l!ortigie : axe H) est un axe naturel qui relie la presque Ole + la terreferme  – 0oies transversales qui se mettent en place > Axe <H qu!on appelle)tenopos   – rganisation des maisons qui date de MKK av5 Q5#95 qui s!articule autourde cette axe <H 1 il existe dé@+ un pro@et d!urbanisation dès le début  – -e )tenopos  détermine des Olots d!habitations très allongés  – n constate E autres axe <H importants dessiné + la base de laconstruction de la ville  – Autre axe H) + l!est encore axe naturel  – )*stème d!organisation de tracé régulier refait sur un s*stème de tracénon régulier  – Agora situé entre les E secteurs : + proximité du grand port, endroitstratégique de commerce  – Eème moitié du Mème siècle : temple d!Apollon bFtit, un des plus ancientemple bFtit en pierre : temple périptère d!ordre dorique avec pronoas,naos et ad*ton -h%me 4 . le processus d'ur"anisation en r%ce égéenne • r"anisme 5 nucléaire 6 en villages  – Mégare .  – Rrbanisme nucléaire  – Au moment de la fondation de (égara dans la Eème moitié du Sèmesiècle, (égare était encore organisé autour d!un village  – Progressivement, ra@out dans les espaces vides des espaces public etsacré  – agora )ndros .  – THSème siècle  – Présence d!un tissu dense d!habitat organisé en blocs réguliers  – maisons + EH pièces  – complexication des espaces s!accompagnent d!une meilleuretechnique d!habitation 3sols dallés, canaux d!évacuations6  – pas d!axe d!orientation, donc pas d!organisation   – L'8rétrie .  – 9ommunauté importante au Sème siècle  – formation de la ville grecque + partir de MIK av5 Q5#95  – ccupation pas continue : plusieurs no*aux répartit dans l!intérieur deIK hectares, voisins + une certaine distance  – chaque no*au est entouré d!espace funéraire  – espace qui répond au groupement familiaux dont on trouve + la t$teun chef aristocratique  – dans la première phase : existence d!un petit muret qui délimite unespace avec des bFtiments  – J bFtiments avec plan absidial, soubassement en pierre et brique crue  – n suggère un caractère cultuel de l!un des bFtiment 3car diérent6  –  ;ransformation du bFtiment un peu plus évoluer que les autres : onl!appelle l!?er.on 3Eème moitié du Sème siècle6
Related Search
Similar documents
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks