Catalogue2019 - Brouillon pour vos corrections

Description
SCÈNES de VIE 1er juin 30 sept 2019 Collection Photophare 2019 Production Association D119 Conception et maquette : Karine Bossavy, Guy Catalo et Jean-Pierre…

Please download to get full document.

View again

of 55
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Information
Category:

Magazine

Publish on:

Views: 3 | Pages: 55

Extension: PDF | Download: 0

Share
Transcript
SCÈNES de VIE 1er juin 30 sept 2019 Collection Photophare 2019 Production Association D119 Conception et maquette : Karine Bossavy, Guy Catalo et Jean-Pierre Montagné P our cette 6e édition, les Chemins de Photos tout en gardant le même thème « Scènes de vie », innovent à travers une nouvelle mise en scène. En effet, cette année deux événements phares sont proposés : Sommaire Le Salon Photographique de Ferran « Regard sur le monde » c’est une ouverture sur le monde 1. . . . . . . . . . . . . . . . Le mot du président complexe, différent, lointain mais aussi si proche tel est l’objectif de ce festival qui se veut convivial, 2 à 83 . . . . . . . . . Sélection 2019 poétique mais surtout humain. 84. . . . . . . . . . . . . . Jury 2019 et séries nominées Le deuxième événement « Dedans / Dehors » focalise notre attention sur un lieu, une ville, un pays 85 . . . . . . . . . . . . . . Logos images et Images ans frontière : cette année la Chine mise à l’honneur à Laurabuc. Le choc des cultures, l’impact des photos avec 86 à 97. . . . . . . Nos amis et invités 11 expositions sur la vie dans l’Empire du Milieu. 98 à 100. . . . . . « Regards sur le monde » salon photographique de Ferran Cette année encore, le festival met en valeur l’attractivité de notre territoire du 1er au 30 septembre 101 à 103. . . . . « Dedans/dehors » zoom sur la Chine à Laurabuc à travers 110 expositions pour la plupart en plein air et grand format. 104 . . . . . . . . . . . . Partenaires privés et communes L’offre culturelle de qualité est portée par 65 photographes qui permettent à un large public de 105. . . . . . . . . . . . . Carte 2019 découvrir plus de mille photos. « Chemins de Photos » fait ainsi le lien entre notre territoire rural et le reste du monde. Ouvrir Association D119 nos cœurs et nos esprits afin de rapprocher les hommes et montrer que ce qui nous unit est plus D119@cheminsdephotos.com fort que ce qui nous divise, telle est la vision ambitieuse que défend l’ensemble des acteurs de ce Tel: +(33) 06 95 20 58 16 sixième festival. Le Président Gilles Tanneau PÊCHE AU CORMORAN AJURIAGUERRA SAIZ PEDRO LUIS (EFIAP/s) P endant plus de mille ans, les habitants de la région de Guillin, dans le sud-ouest de la Chine, ont utilisé les cormorans comme moyen de survie. Les cormorans sont formés à la pêche pendant au moins 8 ans avant de pouvoir être utilisés au travail quotidien. Les pêcheurs se rendent à la rivière à l’aube, ils utilisent un bateau en bambou rudimentaire qui ajuriaguerra30@gmail.com leur permet de se déplacer en silence. L’obscurité de la rivière n’est que Insta: Pedro Ajuriaguerra partiellement atténuée par la faible lumière d’une lanterne à pétrole qui www.facebook.co/pajuriaguerrasaiz permet au pêcheur de voir la proie possible. Les oiseaux sautent dans l’eau pour détecter les poissons et les attraper avec leur bec. Puis le pêcheur «vide» la gorge des animaux pour ramasser leurs prises, les cormorans se LAURABUC nourrissent de poisson avec ce qu’ils font, mieux que tout pêcheur humain. Barrière de l’aire de jeux F or more than a thousand years, people in the Guillin region of southwestern China have used cormorants as a means of survival. The cormorants are trained for fishing for at least 8 years, before they can be used in daily work. The fishermen go out to the river at dawn, they use a rudimentary bamboo boat that allows them to move silently. The darkness of the river is only partially broken by the dim light of a kerosene lantern that allows the fisherman to see the possible prey. The birds jump into the water to detect the fish and catch them with their beaks. Then the fisherman “empties” the throat of the animals to collect their catch, the cormorants for centuries have fed on fish with what they do their job better than any human fisherman. 2 PLAYGROUNDS AMANDINE B. E n anglais, un Playground c’est une aire de jeux pour enfants. Mais le terme désigne également un terrain de Basket de rue. Depuis trois ans, je photographie les Playgrounds à travers le monde. De Venise à Marrakech, 06 61 89 23 83 de Paris à San Diego, en passant par Essaouira, Los Angeles ou encore amandine@shoot-around.pro Thessalonique… Je suis partie voir à quoi ressemblent les terrains de Basket www.shoot-around.pro de rue d’un pays à un autre, et rencontrer celles et ceux qui y jouent. Sur Twitter : @AmandineB ces terrains, des histoires et des scènes de vie se font, se construisent, et se racontent. LAURAC Village A Playground is an outside place where kids can play. But the word means also a Basketball court in the street. For the past three years, I have been involved in a personal photography project, which is to photograph Playgrounds around the world. From Venice in Italy to Marrakech, from Paris to San Diego, including Essaouira, Los Angeles or Thessaloniki… I have been looking for as many different Playgrounds as possible, and meeting people who play. On the Playgrounds, stories and life moments begin and tell each others. 4 ÉTHIOPIE BERNARD Marie-Louise L a vallée inférieure de l’Omo, au sud-est de l’Ethiopie, est habitée depuis des siècles par huit peuples différents dont la population représente environ 200 000 personnes. Les différentes tribus d’agriculteurs et d’éleveurs, www.bernard.marielouise.free.fr semi nomades, perpétuent des coutumes ancestrales sur une terre aride, où les conditions de vie sont difficiles. La crue annuelle du fleuve Omo alimente ARZENS la riche biodiversité de la région et garantit une sécurité alimentaire à ces Grilles de l’école peuples lorsque les précipitations sont rares, mais un barrage en construction sur l’Omo va déstabiliser leur mode de vie. Certains parmi ces populations de la vallée de l’Omo accordent une grande importance à l’esthétique et passent beaucoup de temps à s’embellir avec des peintures, des coiffures végétales et des scarifications, au prix de grandes souffrances, qu’ils semblent ignorer. Ces peuples beaux et courageux ont un mode de vie actuellement en danger. PAYS AUX MILLE CONTRASTES LAURABUC T he inferior valley of the Omo, south west of Ethiopia, has been inhabited for centuries by eight different peoples whose population represents about 200,000 persons. The different semi-nomadic tribes of farmers who Village grow plants and breed animals perpetuate ancestral customs on a dry soil where the living conditions are difficult. The annual flood of the river Omo, feeds the rich biodiversity of the region and guarantees food security to these peoples when the rain is scarce, but a dam which is being built on the Omo will destabilize their way of life. Some of these people of the Omo valley grant a large importance to the aesthetics and spend a lot of time improving their looks with paintings, vegetal hats and scarifications, after great suffering that they seem ignoring. These beautiful and courageous peoples currently have a way of life which is in danger. 6 GUITAR HEROS BIBAL Jean-Luc P our cette deuxième saison de «Scènes de vie», j’ai choisi un sujet qui unit les hommes: la musique. Photographie et concerts, deux passions que ma collaboration à la Dépêche du Midi a permis de réunir. Rock, Pop, 06 62 52 37 37 Jazz, Blues… Un concert, c’est de l’émotion, du partage, du rêve. Un beau bibal jeanluc@bbox.fr moment volé à la vie quotidienne. Avec pour dénominateur commun la guitare électrique, qui fait vibrer les sons et les âmes. BELPECH De Lucky Paterson, Sting, Keziah Jones, à Kyle Eastwood, en passant par Arbre et mur rue Mauléon des groupes mythiques comme Alice Cooper, Scorpions, Deep Purple ou Europe, voici quelques-uns de ces GUITAR HERO, croisés au fil de reportages au Festival de Carcassonne. Une manière de poursuivre le rêve, après la dernière note. Bienvenue à vous sur la planète Musique. F or this second season of «Scènes de vie», I have chosen a subject that unites men: music. Photography and concerts, two passions that my collaboration with La Dépêche du Midi has brought together. Rock, Pop, Jazz, Blues… A concert is about emotion, sharing, dreaming. A beautiful moment stolen from daily life. The common denominator is the electric guitar, which makes sounds and souls vibrate. From Lucky Paterson, Sting, Keziah Jones, Kyle Eastwood, to mythical bands like Alice Cooper, Scorpions, Deep Purple or Europe; here are some of these GUITAR HERO, seen in reports at the Carcassonne Festival. A way to pursue the dream, after the last note. Welcome to the Music planet. 8 INCREDIBLE SÂDHU BONNET Patrick C ’est surtout sur les ghats de Vanarasi, haut lieu des pélerinages hindous, que vous le croiserez vêtu d’un longhi ou complètement nu, venu là pour une ultime étape parfois. Ascète hindou, le sâdhu a renoncé au plaisir, 06 76 51 82 87 à la richesse, au pouvoir et à toute attache de la vie matérielle. Selon lui, les p.bonnet5@orange.fr biens matériels accumulés au cours d’une vie altèrent le sens même de la vie… Nomade, un kamandal à la main comme unique richesse, il vit seul au CAZALRENOUX quotidien. Parfois auteur d’exploits insolites, il défend généralement des Chemin du Bassin causes plus vastes comme la liberté pour tous ou la fraternité. Ghat : ensemble de marches ou de gradins qui recouvrent les rives des cours d'eau ou les berges des bassins. Longhi : étoffe de coton drapée autour de la taille, originaire du Tamil Nadu, en Inde du sud. Kamandal : récipient pour stocker l’eau, censé représenter une vie simple et autonome. I t is particularly on the ghats of Varanasi a major place of Hindu pilgrimages on the bank of the Ganges river that you will meet him dressed in a lungi or completely naked. He may sometimes have come there for “ the” ultimate stage. As a Hindu ascetic, the sadhu has given up pleasure, wealth, power and attachment to material life. He has chosen to live apart from society. According to him, the goods accumulated during lifetime alter the true meaning of life. He is a nomad living alone with a kamandal in his hand as his only wealth. He sometimes performs unusual exploits and he generally defends vast causes such as freedom for all or brotherhood. Ghat : set of stepped bathing places on the banks of rivers or ponds. Lungi : cotton cloth worn around the waist from Tamil Nadu, South India. Kamandal : a pot used for storing water. It is supposed to represent a simple and autonomous way of life 10 FIL ROUGE BOUJASSY Philippe A mateur de voyages, de découvertes et de rencontres, j’ai une attirance particulière pour la « street photography ». Des instants de vie captés dans les rues du vaste monde, des regards 06 71 44 94 20 croisés, des situations incongrues, voilà déroulée ici une part de mon fil rouge photographique à la recherche de l’émotion de l’instant souvent pboujassy@gmail.com www.instagram.com/cinephil31 unique, parfois magique. C’est une invitation à la rencontre d’histoires cela en suivant un lien coloré ESCUEILLENS fortement symbolique, qui est ici parfois omniprésent ou simplement Place de la Mairie ponctuel. « Il y a une chose que la photo doit contenir : l’humanité du moment. » Robert Frank I like travels, discoveries and meetings, I have a special attraction for street photography. Life’s moment in the streets of the vast world, glances crossed, incongruous situations, this is my photographic thread in search of this instant of emotion often unique, sometimes magic. It is an invitation to encounter new stories by following a strong and symbolic colored link, which is here sometimes omnipresent or just punctual. « Il y a une chose que la photo doit contenir : l’humanité du moment. » Robert Frank 12 JOIE ENFANTINE CAMBORNAC Michel L ors de nombreux voyages que j’ai eu l’opportunité de faire, j’ai cherché à capter des instants de joie que les enfants du monde entier, quels que soient leur environnement et leurs conditions de vie, parfois très précaires, 06 86 07 82 42 ont la spontanéité de nous offrir. Ils aiment souvent se mettre en scène micambor@gmail.com pour le photographe et ne sont pas avares de larges sourires complices. Quoi de plus gratifiant pour un photographe que de vous faire partager FERRAN ces instants choisis. Place mairie Images glanées en Chine, à Madagascar, au Bhoutan, au Burkina Faso, en France et au Brésil. O n many trips I've had the opportunity to do, I tried to capture moments of joy that children around the world, whatever their environment and their living conditions, sometimes very precarious, have the spontaneity of offer us. They often like to staging for the photographer and are not Á TRAVERS LE MONDE greedy of broad complicit smiles. What more rewarding for a photographer LAURAC than to share with you these selected moments. Village Images gleaned in China, Madagascar, Bhutan, Burkina Faso, France and the Brazi. 14 24 H DE VIE CHAUSSON Tanguy D nuit. ans la journée, la ville a une apparence différente. Ce changement le plus visible est la différence entre l’atmosphère du jour et celle de la 06 70 30 96 69 Avec ce travail, je tente de retranscrire sur UNE photographie plusieurs tanguyc.photographie@gmail.com photographies d’un quartier, de jour comme de nuit. J’espère en dégager www.tanguy-chausson- une apparence plus globale. photographie.fr Plus j’avance dans cette étude et plus je mixe les ambiances pour effacer la dualité jour/nuit. Les deux se fondent et parfois se confondent. fb : tanguychaussonphotographie CASTELNAUDARY Moulin de Cugarel In a day, the city looks different. This most visible change is the difference between the atmosphere of the day and that oh the night. Trough my work, I try to transcribe on a SINGLE photography several pictures of a district, day and night.I hope to get a more global look. The more I deepen this study, the more I mix atmospheres to erase maximum duality day/night. The two moods coexist and sometimes merge. 16 RETOUR DE PÊCHE À SALY AU SÉNÉGAL L a pêche artisanale au Sénégal est de loin le principal fournisseur d’emplois. La capture et le commerce par la filière pêche artisanale offrent un « filet » de sécurité alimentaire. Le retour des pirogues n’est pas CHICH Henri toujours facile, il faut bien appréhender la houle. Elles sont déchargées manuellement par transport de caisses sur la tête des pécheurs et par des attelages. Les enfants ramassent les poissons qui tombent et les rapportent BELPECH dans leur famille. Une partie de la pêche est vendue sur place ; le reste part Halle couverte dans des camions réfrigérés. A rtisanal fishing is by far the greatest employment provider in Senegal. The catch and sale of fish in the context of artisanal fishing ensures a viable food supply. The return of the fishing canoes is not always easy, and the heavy swell must be negotiated with caution. They are unloaded by hand and the crates are transported on the heads of the fishermen or on trailers. The children pick up the fish which have fallen and take them home to their families. Part of the catch is sold on the spot ; the remainder leaves by refrigerated lorries. 18 LE RETOUR DE LA BÊTE CLERC Gérard O n la croyait à jamais reléguée dans le labyrinthe des pays perdus… Mais non, la Bête est de retour. Elle se nourrit de nos fantasmes et suscite l’effroi, la terreur, mais aussi la sidération, la fascination, le rêve. 06 75 59 28 99 Le Minotaure, spécialement conçu pour Toulouse par la Compagnie La gerard-clerc@orange.fr Machine, vient de rejoindre sa nouvelle demeure : la Halle de la Machine. La VILLASAVARY Compagnie est née de la collaboration d’artistes, techniciens et décorateurs Aire Arterrys de spectacles autour de la construction d’objets de spectacles atypiques. Elle est dirigée par François Delaroziere. Pour réaliser ses constructions, la compagnie La Machine s’est dotée de deux ateliers à Nantes et Tournefeuille. De multiples métiers y sont représentés, du spectacle aux métiers d’art en passant par l’industrie et les technologies de pointe. L’homme et ses savoir- faire sont l’essence même du processus de création. DÉAMBULATION CIRCASSIENNE I t was believed forever relegated in the labyrinth of the lost country… But no, the Beast is back. She feeds on our fantasies and arouses the dread, terror, but also the shock, fascination, dream. The Minotaure, designed ARZENS specifically for Toulouse by Compagnie La Machine, has arrived in its new Restaurant L’Arzennais home : la Halle de la Machine. The Company, led by François Delarozière, came about thanks to artists, technicians and the…tre designers working together for the construction of unusual theatre objects. To bring its creations to life, La Machine has set up two workshops, one in Nantes and one in Tournefeuille. They are home of many different trades and crafts from theatre and the arts, to industry and advanced technology. People and their skills are the very essence of the creative process. 20 PARIS… SOCIÉTÉ 2.0 CLOT Pierre L ’ année 2008 signe une inflexion dans l’histoire de l’humanité. La population urbaine est devenue majoritaire. Ils n’étaient qu’un sur dix au début du XXe siècle. À l’heure des réseaux sociaux, dans un monde 06 70 54 39 47 hyper connecté, ces photographies portent un regard sur ces hommes et pierre.clot@orange.fr ces femmes qui vivent au quotidien dans la capitale française, se côtoient www.pierreclot8.wixsite.com/regards la plupart du temps sans se voir. Le smartphone est devenu un prétexte précieux qui donne une bonne raison de ne pas s’intéresser à son voisin. FERRAN En parallèle, le temps s’inscrit dans une course effrénée dans laquelle nous Jardin aux Images sommes emportés. Les livres semblent appartenir à une époque ancienne et dépassée. Le quotidien semble nous éloigner de cette notion originelle d’urbanité, manière civile des anciens Romains, dans laquelle entraient culture, affabilité naturelle et usage civique du monde… Qu’en reste-t-il ? T he year 2008 was the sign of an inflection in the history of humanity. The urban population became the majority. At the beginning of the twentieth century it was one out of ten. In these times of social networks, in a hyper connected world, these photos carry a look at these men and women who live in the French capital, most of the time in proximity with each other but without seeing each other. The smartphone has become the perfect excuse to ignore close surroundings. These days fit the unrestrained race in which we are all won by. Books seem to be part of the old time past, out of date. Eveready’s life seems to withdraw us from the notion of original urbanity, ancient Romans civilized ways in which culture, natural friendliness and civic customs of this world… What remains ? 22 L’ALTIPLANO CORRIOL Monique À près de 4 000 m d’ altitude, l’ Altiplano est une vaste plaine au cœur des Andes, enserrée entre les hautes cordillères Orientale et Occidentale de la Bolivie et du Pérou. 06 76 04 85 29 Balayée par le vent qui pousse de petites dunes, l’ Altiplano est un contact@abeylia.fr environnement de steppes froides et désertiques, particulièrement hostiles www.abeylia.fr aux hommes qui y vivent traditionnellement de leurs troupeaux et de petites cultures vivrières. ALAIGNE Place de la mairie A t an altitude of 4,000 m, in the depths of the Andes Cordillera, the Altiplano is a vast highland hemmed in the eastern mountain range and the western range in Bolivia and Peru. Swept by the wind that grows small dunes, the Altiplano is an environment of desert cold steppes. This is particularly hostile to the people who traditionally live in the desert from their herds and small food crops. FONDERIE MADAGASCAR FERRAN Promenade paysagère 24 XINJIANG, IDENTITÉS EN SURSIS A ux confins nord-ouest de la Chine se révèle l’immense province du Xinjiang. Jusqu’à peu, cette région était majoritairement peuplée d’Ouïghours, un peuple turcophone, mais également d’autres minorités. CROSET Maxime La volonté du pouvoir autoritaire chinois d’étouffer tout espoir d’ autonomie 07 81 33 50 31 et de sinistrer cette région frontalière a transformé le Xinjiang en un vaste crozetmaxime@gm
Related Search
Similar documents
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks