Caractéristiques Dimensionnelles Des Principaux Organes Du Tractus Génital Mâle De Anisopteromalus Calandrae Howard (Hymenoptera: Pteromalidae) En Fonction De L'âge

Description
The reproductive capacity of the parasitoïd of cowpea bruchids Anisopteromalus calandrae Howard (Hymenoptera: Pteromalidae) male depends on the number of spermatozoa produced and spilled in the seminal vesicle. The objective of this study is to

Please download to get full document.

View again

of 11
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Information
Category:

Book

Publish on:

Views: 11 | Pages: 11

Extension: PDF | Download: 0

Share
Tags
Transcript
  European Scientific Journal April 2018 edition Vol.14, No.12 ISSN: 1857 – 7881 (Print) e - ISSN 1857- 7431   48   Caractéristiques Dimensionnelles Des Principaux Organes Du Tractus Génital Mâle De  Anisopteromalus Calandrae  Howard (Hymenoptera: Pteromalidae) En Fonction De L’âge    Kafui Yolande Ella Anani,    Abla Déla Mondedji,    Komina Amevoin,   δaboratoire d’Entomologie Appliquée (δEA), Département de Zoologie et de Biologie Animale, Faculté des Sciences, Université de δomé, Togo   Christophe Bressac,   Département professionnel Agrosciences - filière Production animale de l’Institut de Recherche sur δa Biologie de l’Insecte (IRBI), Université François Rabelais de Tours-France    Isabelle Adolé Glitho,   δaboratoire d’Entomologie Appliquée (δEA), Département de Zoologie et de Biologie Animale, Faculté des Sciences, Université de δomé, Togo   Doi: 10.19044/esj.2018.v14n12p48 URδ:http://dx.doi.org/10.19044/esj.2018.v14n12p48  Abstract   The reproductive capacity of the parasitoïd   of cowpea bruchids  Anisopteromalus calandrae  Howard (Hymenoptera: Pteromalidae) male depends on the number of spermatozoa produced and spilled in the seminal vesicle. The objective of this study is to determine the dimensional characteristics of the different parts of the male genital tract of  A. calandrae  depending on age. Photographs of the parts of the male genital tract of the nymph and the virgin adults of 0- 1- 5- 10- and 15-day old were taken by light microscopy. The dimensional characteristics of the organs of the genital tract of  A. calandrae  has shown that when the surface of the testes decreases, that of the anterior portion of the seminal vesicle increases and the ratio between the width of the light and the total width of the accessory gland increases from emergence to the fifteenth day. The dimension of the testes decreases in favor of that of the seminal vesicle and the accessory gland of  A. calandrae  male depending on age. Keywords :  Anisopteromalus calandrae,  dimensional   characteristics, testes, seminal vesicle, accessory glands    European Scientific Journal April 2018 edition Vol.14, No.12 ISSN: 1857 – 7881 (Print) e - ISSN 1857- 7431   49   Résumé   δa capacité reproductrice du mâle de  Anisopteromalus calandrae  Howard (Hymenoptera: Pteromalidae), un parasitoïde des bruches du niébé, dépend essentiellement du nombre de spermatozoïdes produits et déversés dans la vésicule séminale. δ’objectif de cette étude est de déterminer les caractéristiques dimensionnelles des différentes parties du tractus génital mâle de  A. calandrae  en fonction de l’âge. Des photos des parties du tractus génital mâle de la nymphe et des adultes vierges de 0, 1, 5, 10 et 15 jours du  parasitoïde ont été prises en microscopie photonique. δa caractérisation dimensionnelle des organes du tractus génital de  A. calandrae a montré que lorsque la surface des testicules diminue, celle de la portion antérieure de la vésicule séminale augmente et le rapport entre la largeur de la lumière et la largeur totale de la glande accessoire augmente de l’émergence au quinzième  jour. δa dimension du testicule diminue au profit de celles de la vésicule séminale et de la glande accessoire de  A. calandrae mâle en fonction de l’âge. Mots-clés:  Anisopteromalus calandrae ; caractéristiques dimensionnelles; testicules; vésicule séminale; glandes accessoires   Introduction   δa protection des cultures permet d’améliorer le rendement et la qualité des denrées alimentaires. Pour cela, l’agriculteur dispose d’un éventail de méthodes de lutte pour préserver les cultures et les stocks de denrées récoltées. Parmi ces techniques, la lutte biologique qui utilise les ennemis naturels à l’instar des parasitoïdes (εondédji et al., 2002   ; εasry et al., 2018), reste l'une des méthodes efficaces d’intervention contre des ennemis de cultures (Cameron et Walker, 2002) et des stocks (Chaisaeng et al., 2010). δ'efficacité de cette méthode biologique nécessite la mise en place des conditions favorables pour assurer la pérennité de l’espèce, qui dépend entre autres de la capacité du mâle à transmettre un nombre suffisant de spermatozoïdes ayant un bon pouvoir fécondant à la femelle (Do Thi Khanh, 2005   ; Do Thi Khanh et al., 2005). Cette capacité reproductrice du parasitoïde mâle peut être influencée par les facteurs environnementaux entre autres la taille de l’hôte duquel il est issu (δacoume et al., 2006), les substances chimiques (δacoume et al., 2009), les chocs thermiques (δacoume et al., 2007   ; El-Sabrout et Bressac, 2012), et l’âge de l’individu (Bressac et al . , 2009). Chez l’espèce  A. calandrae  comme chez d’autres Hyménoptères, les individus femelles sont obtenus à partir de la fécondation et les mâles sont issus de la parthénogenèse arrhénothoque (δebreton, 2009   ; δécureuil et al.,  European Scientific Journal April 2018 edition Vol.14, No.12 ISSN: 1857 – 7881 (Print) e - ISSN 1857- 7431   50   2012). Ainsi, les individus femelles assurent la pérennité de l’espèce. Or, l’utilisation de  A. calandrae  dans la lutte biologique, permet de contrôler des Coléoptères qui infestent des stocks de céréales et de légumineuses (Cassi, 2017   ; Chaisaeng et al., 2010). Afin de mieux cerner le pouvoir fécondant du mâle de  A. calandrae , il s’avère nécessaire d’étudier la variation de la taille des principaux organes constituant le tractus génital mâle de  A. calandrae  dans le but d’assurer la pérennité de l’espèce par la production d’individus femelles. δ’objectif de cette étude est de déterminer les caractéristiques dimensionnelles des principaux organes (testicules, vésicules séminales et glandes accessoires) du tractus génital mâle de  A. calandrae en fonction de l’âge. Matériel et méthodes   Matériel végétal: Vigna unguiculata  (L.) Walp   δes graines de niébé Vigna unguiculata  (variété «    black eyes   ») avec un cycle qui varie de 70 à 140 jours du semis à la maturation des graines, ont été utilisées pour l’expérimentation. δa souche utilisée, a été approvisionnée en Côte d’Ivoire.   Matériel animal    Le ravageur: Callosobruchus maculatus  Fabricius (Coleoptera   : Chrysomelidae)   δa souche utilisée a été approvisionnée au Bénin. δes individus de cette bruche qui a servi au cours de l’expérimentation, ont été les larves âgées de 18 jours (quatrième stade larvaire).  Le parasitoïde: Anisopteromalus calandrae  Howard    δa souche utilisée a été approvisionnée en Côte d’Ivoire. δes individus de  A. calandrae  qui ont servi au cours de cette expérimentation, ont été des nymphes et des adultes élevées à 28 °C.   Méthodologie   δes essais ont été réalisés conjointement dans le laboratoire de l’IRBI (Institut de Recherche sur δa Biologie de l’Insecte) à l’Université François Rabelais de Tours en France et au laboratoire de biologie cellulaire et de εicroscopie électronique du CHRU de Bretonneau à Tours (France).   Elevage des insectes au laboratoire    Elevage des bruches   Des graines saines du niébé ont été mises en présence de bruches adultes mâles et femelles pendant 48 heures dans une chambre climatique (12: 12 h δD à 28 °C en continu et entre 50 et 60% HR) afin de permettre la ponte des femelles sur les graines. δes graines infestées par les bruches ont été  European Scientific Journal April 2018 edition Vol.14, No.12 ISSN: 1857 – 7881 (Print) e - ISSN 1857- 7431   51   conservées dans la chambre climatique pendant 18 jours à 30 °C permettant d’obtenir des larves du 4 ème  stade (δ 4 ). Ces graines ont été conservées au réfrigérateur à 4 °C pour arrêter la croissance des larves (Do Thi Khanh, 2005).    Elevage de A. calandrae   Une colonie de  A. calandrae  a été introduite dans une cage contenant des graines de niébé infestées de larves du 4 ème  stade de C. maculatus  pour la  ponte pendant 48 heures. δes graines ont été ensuite récupérées et conservées  jusqu’à l’émergence d’adultes de parasitoïde  A. calandrae  pour le maintien de l’élevage et les différentes expérimentations.   Préparation des patchs de ponte   Chacune des femelles de  A. calandrae  âgée de moins de 24 heures a été mise en ponte dans une boîte de pétri en plexiglas de 9 cm de diamètre, contenant 7 graines et du coton imbibé d’eau sucrée pendant 24 heures. Chaque graine a contenu une à quatre larves du 4 ème   stade (âgées de 18 jours) de C. maculatus  fixées au fond de la boîte de pétri par de la patafix. Après ce séjour de 24 heures, les graines mises en contact des femelles de  A. calandrae  ont été récupérées et introduites dans une autre boîte de pétri pendant 72 heures.   Dissection des graines   Après 72 heures, les graines ont été disséquées sous une loupe  binoculaire afin de récupérer les larves du deuxième stade (δ 2  ou âgées de 4 à 5 jours) du parasitoïde. Chaque larve est placée dans un puits d’une plaque de développement jusqu’à l’obtention des nymphes ou d’adultes.   Dissection des individus mâles de  A. calandrae   Trente (30) nymphes mâles et 30 adultes mâles de chaque âge (0 jour, 1 jour, 5 jours, 10 jours et 15 jours) ont été disséqués sur une lame dans une solution de Hyes (0,9% NaCl; 0,02% KCl; 0,02% CaCl2; 0,01% NaHCO 3 : pH 8,5).   Prise des mesures des organes génitaux   Une fois des photos prises en microscopie photonique, certains organes tels les testicules, les vésicules séminales et les glandes accessoires ont été mesurés grâce à un logiciel «ImageJ» version 1.4.3.67 qui exprime les données en pixels. Ces données ont été après converties en μm. Ensuite, l’aire des testicules et des parties antérieures des vésicules séminales puis le rapport entre la lumière (zone de réserve de sécrétion) et la largeur totale de la glande accessoire ont été calculés.  European Scientific Journal April 2018 edition Vol.14, No.12 ISSN: 1857 – 7881 (Print) e - ISSN 1857- 7431   52   Analyse des données   δes résultats obtenus ont été analysés grâce au logiciel SPSS version 16.0. δes moyennes ont été comparées par l’analyse de la variance (ANOVA) et ont été discriminées à l’aide du test δSD au seuil de 5%.   Résultats    Nos résultats ont montré que la forme du tractus génital mâle de  A. calandrae  varie avec l’âge ( Figures 1 ). δorsque la surface des testicules de l’espèce diminue, celle des vésicules séminales et le rapport ente la largeur de la lumière et la largeur totale des glandes accessoires augmentent en fonction de l’âge. Figure 1: Tractus génital de mâle de  A. calandrae  élevé à 28 °C et observé au microscope  photonique   A-nymphe, B-adulte 0 jour, C- adulte 1 jour, D- adulte 5 jours, E- adulte 10 jours, F- adulte 15 jours (Photos prises en lumière naturelle)   La figure 2  montre une diminution de la surface des testicules au fur et à mesure que l’insecte vieillit. Cette diminution n’a pas été significative entre la nymphe et l’adulte à l’émergence. εais la différence a été significative (F 5, 24  =14,53; P < 0,0001) entre la surface des testicules de ces derniers et celle des testicules de l’adulte de 1 jour d’âge. Entre les surfaces des testicules des adultes de 5, 10 et 15 jours, les différences observées n’ont pas été significatives.  
Related Search
Similar documents
View more...
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks