2-Amaglo_ghana-prod-feuille-moringa2006.pdf

Description
Download 2-Amaglo_ghana-prod-feuille-moringa2006.pdf

Please download to get full document.

View again

of 10
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Information
Category:

Documents

Publish on:

Views: 0 | Pages: 10

Extension: PDF | Download: 0

Share
Tags
Transcript
  Moringa et autres végétaux à fort potentiel nutritionnel : Stratégies, normes et marchés pour un meilleur impact sur la nutrition en Afrique. Accra, Ghana, 16-18 novembre 2006 1 Atelier 2 Comment produire des feuilles de Moringa efficacement? Presenté par Newton Amaglo (Dept of Horticulture, Kwame Nkrumah University of Science and Technology) amaglonewton@yahoo.com. Climat et sol Le Moringa oleifera est un arbre de zone tropicale. o   Température optimale: 25 à 35°C, mais supporte jusqu’a 48°C o   Pluviométrie optimale : 800 à 1500, mais tolère des pluviométries de 250 mm ou 2000mm o   Altitude optimale: inférieure à 600m, mais peut pousser jusqu’à 1200 o   Sols : bien drainées, sableux ou limoneux. Eviter les sols argileux o    pH entre 5 et 9. Choix des espèces et variétés Parmi le genre Moringa, les espèces Moringa oleifera et Moringa stenopetala sont les  plus souvent cultivés, avec une forte prédominance de Moringa oleifera. Il est recommandé d’utiliser les espèces et variétés adaptées au pays ou à la région. Les caractéristiques d’une lignée supérieure sont des feuilles grandes et sombres, des fruits longs et tendres, un port buissonnant et une régénération rapide après la taille. Une variété améliorée indienne, le Moringa oleifera PKM1, possède plusieurs de ces caractéristiques. Préparation du sol et méthodes de plantation Un labour est préconisé, suivi d’un apport d’engrais organique. Le semi direct est conseillé pour la monoculture à haute densité, tandis qu’en culture associée, la transplantation peut être préférée dans certains cas. Les boutures peuvent aussi être utilisées, par exemple pour faire des haies autour des champs. Culture à haute densité Ce système demande beaucoup de graines mais peu de main d’œuvre pour l’installation (semi direct) .  Moringa et autres végétaux à fort potentiel nutritionnel : Stratégies, normes et marchés pour un meilleur impact sur la nutrition en Afrique. Accra, Ghana, 16-18 novembre 2006 2 Semi direct à 2cm de profondeur Graines épluchées ou graines trempées une nuit dans l’eau : germination en 9-10 jours Graines sans traitement : germination en 14 jours Taux de germination similaire dans les deux cas, de 80 à 90% Densité de semis : 10x10 cm, 10x15 cm, 10x 20 cm ou 20x20cm. Calcul du nombre de graines à l’hectare: diviser 10 000 par l’écartement utilisé en mètres. Par exemple un écartement de 10cmx10cm donne un nombre de graines de 10,000/ 0.1m x 0.1m.= 1 million par hectare. La monoculture du Moringa à haute densité donne les plus forts rendements en feuilles  par unité de surface. Fig. 3. Ecartement 5x15cm Fig 4. écartement 10x10 cm Les nouveaux plants doivent avoir le temps de développer des racines avant le choc de la  première coupe. Ceci demande un minimum de 60 jours. Les récoltes suivantes peuvent être faites à des intervalles de 35-40 jours. Culture associée Dans ce système, le semi direct peut également être utilisé, mais certains préfèrent la transplantation pour plus de flexibilité. Cependant, ceci demande davantage de travail et coûte plus cher (élevage de plants en pépinière). L’espacement doit être de 2 à 5 m entre les plants et les rangées. Le Moringa ne doit pas être associé à des cultures qui lui feraient de l’ombre, ce qui réduit sa croissance. Choisir des plantes adaptées à la culture en allées,  Moringa et autres végétaux à fort potentiel nutritionnel : Stratégies, normes et marchés pour un meilleur impact sur la nutrition en Afrique. Accra, Ghana, 16-18 novembre 2006 3 comme des légumes verts tolérant l’ombre, des légumineuses ou des herbes aromatiques. De bons exemples sont Moringa- niébé, Moringa-chou, Moringa-soja.  Production de plants . Les plants peuvent être produits dans des plaques alvéolées, des  pots individuels ou des sacs en plastique (Figs. 5, 6). Le Moringa est sensible au choc de la transplantation, qui ralentit le taux de croissance initial. Une plaque de 50 alvéoles de 3 cm de large et 4cm de profondeur est adaptée. Remplir la plaque alvéolée avec un mélange terreux capable de retenir l’eau mais aussi de se drainer facilement. Fig 5a Jeunes plants en sacs plastique   Fig 5b Jeunes plants en sacs plastique   Utiliser de la tourbe, de la terre à rempoter du commerce, ou un mélange préparé avec de la terre, du compost ou du son de riz, et de la vermiculite ou du sable. AVRDC utilise un mélange de 67% de tourbe et 33% de vermiculite grossière. La transplantation se fait un mois après le semis. Le stress de la transplantation peut être réduit en plantant le plant avec son sac (coupé dans le fond et sur les côtés) ou avec sa motte si c’est possible. Les pots et les sacs peuvent être utilises pour les plants plus gros. Remplir le contenant avec 0.5kg à 1kg by volume d’un mélange similaire à celui des plaques alvéolées. Sinon, utiliser 3 parts de terre pour 1 part de sable. Semer 2 ou 3 graines par pot ou sac. A près  Moringa et autres végétaux à fort potentiel nutritionnel : Stratégies, normes et marchés pour un meilleur impact sur la nutrition en Afrique. Accra, Ghana, 16-18 novembre 2006 4 une semaine, ne garder que le plant le plus fort. Transplanter au champ quand une taille de 50cm est atteinte (Fig. 7). Fig.6 Plant de Moringa en pot (   Photo AVRDC) Fig 7. Bouture enracinée (45 cm long) Utilisation de boutures Les boutures sont utiles lorsque la main d’oeuvre est abondante mais les graines rares. Cependant, il faut un stock d’arbres important pour prélever les boutures. Comparés aux arbres issus de semis, les arbres issus de boutures poussent plus vite mais développent un système racinaire plus superficiel qui les rend plus sensibles au stress hydrique et au vent. Le boutures doivent être prélevées sur un arbre d’au moins un an. Le bois doit être dur, sans tissus verts et tendres. La longueur doit être de 45 à 150 cm et le diamètre de 4 à 16 cm. Les boutures doivent être laissées à l’ombre pour sécher pendant au moins trois jours avant d’être mises en terre.
Related Search
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks